Accueil Opinions Éditos

Quand Trump et Khamenei optent soudain pour la retenue

Des frappes iraniennes ont visé les forces américaines dans la nuit de mardi à mercredi. Donald Trump renonce à lancer des représailles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Ainsi, au-delà des inévitables imprécations entendues en provenance de Téhéran, la « vengeance » concoctée par le régime des ayatollahs après l’assassinat par les Etats-Unis du général Qassem Soleimani s’est résumée, en tout cas dans la nuit de mardi à mercredi, à des frappes par missiles sur deux bases militaires irakiennes abritant des contingents du corps expéditionnaire américain. Sans, au total… une seule victime, même si des médias iraniens ont évoqué un carnage. Dix-huit heures plus tard, à Washington, Donald Trump a en quelque sorte validé le message, renonçant à lancer des représailles.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Tihon Gilles, jeudi 9 janvier 2020, 21:28

    Monsieur Baudouin Loos, pourquoi vous évertuez-vous à parler d'assassinat de Soleimani dans l'Editorial de "Le Soir".? Pourquoi n'écrivez-vous pas "tirs de drones qui ont provoqué la mort du général Soleimani? Vous mentionnez bien des "frappes de missiles sur deux bases militaires irakiennes", très modérément, sans écrire que l'Iran a violé la frontière irakienne, a attaqué l'Irak, et commis un acte de guerre? Vous ne me semblez pas objectif dans votre éditorial, et me paraissez favorable au régime religieux islamiste dictatorial iranien. Vous soutenez de manière insidieuse, par vos écrits, cette idéologie.

  • Posté par Luc GME Vanden Eynde, jeudi 9 janvier 2020, 15:50

    Et vous croyez vraiment que la riposte de l'Iran va se limiter à ces quelques missiles ?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, jeudi 9 janvier 2020, 18:58

    Qui vivra verra...

  • Posté par stals jean, jeudi 9 janvier 2020, 11:55

    Après Jacques Brel et à propos des corridas ces spectacles de boucheries hautes en couleurs et en liesses populaires, Francis Cabrel chantait: "Est-ce que ce monde est sérieux"? On peux se poser cette sempiternelle et lancinante question quand l'actualité nous fait vivre en direct le nouveau combat entre deux petits "emmerdeurs" qui de leur "bac à sable" s'amusent comme des petits fous.. "Pas de mort américain, tra la la, je vous ai bien baisé comme dab tra la la", chante un Trump rigolard à la face de l'Iran de l' Ayatollah Khamenei et du Monde...faire d'une pierre deux coups, c'est pas beau ça avant sa réélection.... Le guide de la révolution islamique la "queue entre les jambes" opte soudain pour la retenue.. les missiles de Khamenei en effet qui menaçait l'Amérique d'extermination n'auraient ils pas été plus loin que sur le Boeing Ukrainien plein de canadiens, qui venait de décoller? Trump pour faire chier même s'il n'en a rien à foutre, réclame que les "boites noires" soient rendues aux enquêteurs.. Pas questions jure l'Imam en chef qui se la joue "KIng Kong Un" de Pyongyang...Bref, comme dab, le grand Barnum...On se mare et les médias elles aussi palpent les dollars...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, jeudi 9 janvier 2020, 19:20

    "Pleins de canadiens"... 63 personnes décédées ayant la nationalité, dont la plupart étaient d'origine iranienne, et venait de passer leur vacances dans leur pays d'origine. 82 iraniens tout de même... 11 ukrainiens (dont 9 membres d'équipage), 10 suédois, 3 allemands, 3 britanniques, et 4 afghans, d'après les premiers rapports. Si la thèse du tir de deux missiles sol-air se confirme, on se retrouve en face d'un "beau flop" de la défense anti-aérienne des mollahs/pasdaran... https://www.jpost.com/Breaking-News/US-and-Iraqi-intel-Ukrainian-flight-was-hit-by-anti-aircraft-missile-613692

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs