Accueil

Salon CES à Las Vegas - Les entreprises wallonnes présentes au CES unanimes: "impossible sans l'aide de l'Awex!"

Les seize entreprises wallonnes qui ont fait le déplacement au salon de l'électronique CES de Las Vegas sous l'égide de l'Agence wallonne aux exportations et aux investissements étrangers n'avaient pas assez de mots pour vanter la qualité du travail et l'aide apportée par l'Awex. Toutes soulignent l'importance d'y être pour la visibilité que cela apporte mais aussi et surtout pour les contacts indispensables noués sur place. Et chacune s'accorde à dire qu'y avoir un stand individuel serait sinon impayable.
Temps de lecture: 3 min

"L'accès au mètre carré est inabordable financièrement pour une société comme la nôtre", situe Thierry Tacheny, le patron d'Invineo. Cette société expose sa solution de service de vin au verre dans l'Eureka Park, qui réunit des milliers de start-ups innovantes dans un gigantesque hall d'exposition. "On est ici dans le temple de l'innovation mondiale, un endroit d'exposition phénoménal!", s'emballe celui qui fut autrefois patron de la régie publicitaire IP (RTL) et du groupe de médias SBS Belgium (chaînes TV flamandes Vier, Vijf et Zes).

"C'est ici que l'on voit toutes les nouveautés, le meilleur de la tech", abonde une responsable de Linedock, qui a conçu un socle pour Macbook Pro faisant office de station de recharge et de stockage. "Avec ou sans l'Awex, on reviendra d'office!"

MintT ne dit pas autre chose. Cette start-up propose une solution de détection des chutes, qui vise surtout les personnes âgées et les institutions ou hôpitaux où elles se trouvent. "Le prix du salon sans l'Awex est un obstacle. Sans cela, nous n'aurions pas pu venir", reconnait Franck Casado, directeur technologique.

Les contacts entre entreprises du monde entier sont très nombreux durant le salon. "L'an passé, nous avons rencontré par accident le directeur en recherche et développement d'une boîte américaine employant 6.000 personnes. Nous avons par la suite intégré nos capteurs de chute dans leurs luminaires", illustre-t-il. "De telles rencontres fortuites, il n'y a qu'ici que cela peut se passer!"

Outre les contacts avec de potentiels distributeurs, un tel événement fait parler des entreprises wallonnes dans la presse belge mais aussi étrangère, insiste Philippe Steenkiste, qui dirige Bak2Buzz, une société spécialisée dans le reconditionnement de smartphones haut de gamme (Samsung et Apple) et dans le développement d'accessoires éco-responsables. "Et puis, on peut aussi voir les nouveautés de notre secteur sur lesquelles on peut se positionner. On passe presque autant de temps sur notre stand qu'en dehors."

Avec 4.500 exposants au total sur le salon, la visibilité du stand de l'Awex -et du mot 'Belgium' qui y est affiché- joue également positivement. "On a l'avantage de jouer groupés comme le font d'autres pays", analyse Olivier Gramaccia, responsable de la société liégeoise ALX. Celle-ci a conçu des solutions d'intelligence embarquée par drones et a reçu un prix de l'innovation de la part de l'Otan l'an dernier. "Tous seuls, on serait un peu perdus. L'union fait la force."

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une