Accueil Auto

La cote des voitures essence d’occasion a pris 20% en 4 ans

Depuis quatre ans, les véhicules essence ont le vent en poupe sur le marché de l’occasion. Une donnée à prendre en compte alors que le Salon de l’auto s’ouvre ce vendredi.

Info « Le Soir » - Temps de lecture: 1 min

L’onde de choc du Dieselgate se fait encore sentir près de cinq ans après la révélation de l’utilisation de moteurs diesel truqués par Volkswagen. Le nombre d’immatriculations de véhicules à essence n’a cessé d’augmenter en 10 ans (voir ci-contre). Même s’il tend à perdre du dynamisme, le mouvement qui pousse les consommateurs à éviter le diesel pourrait bien se poursuivre. On parlera forcément de cela dans les travées du Salon de l’auto, qui s’ouvre ce vendredi.

Or, lorsque l’on s’apprête à acheter un nouveau véhicule, la question de sa revente se pose presque aussi rapidement. Et la « dédieselisation » du marché se sent également sur le marché de l’occasion. Selon Traxio, qui fédère les vendeurs de voitures, la valeur des « essences » d’occasion s’est renchérie en moyenne de 22 % entre 2016 et 2018. Sur la même période, les véhicules au diesel n’ont pris que 1,7 %. C’est moins que l’inflation des prix à la consommation.

► Comment expliquer cette tendance? Notre analyse sur Le Soir+

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

Aussi en Auto

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références références Tous les jobs