Accueil Monde Asie-Pacifique

Crash d’un Boeing en Iran: l’Ukraine a reçu des «données importantes» des Etats-Unis

La thèse du missile agite la communauté internationale.

Temps de lecture: 2 min

Les Etats-Unis ont remis vendredi au président ukrainien Volodymyr Zelensky des «données importantes» sur la catastrophe d’un Boeing ukrainien en Iran, a annoncé la diplomatie ukrainienne.

«Avec le président Volodymyr Zelensky (nous) avons rencontré des représentants américains» et nous «avons reçu des données importantes qui seront traitées par nos spécialistes», a écrit sur Twitter le chef de la diplomatie ukrainienne Vadym Prystaïko.

Zelensky doit par ailleurs s’entretenir sur le sujet à 14h heure belga avec le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo. Le président ukrainien avait demandé aux Etats-Unis, au Canada et à Royaume-Uni les éléments indiquant, selon eux, que l’avion avait été abattu par un tir de missile sol-air iranien.

Le MAK, l’organisation d’enquête sur les accidents aériens commune à plusieurs ex-républiques soviétiques dont l’Ukraine, s’est déclaré prêt à participer à l’enquête si Téhéran le demande.

L’UE veut une enquête «crédible et indépendante»

La Commission européenne a appelé à une enquête «indépendante et crédible» sur le crash du Boeing 737. «Il est très important pour nous que les investigations prennent la forme d’une enquête indépendante et crédible (...) suivant les règles de l’Organisation de l’aviation civile internationale», a déclaré un porte-parole de la Commission, Stefan de Keersmaecker, lors du point de presse quotidien.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Neuberg Michel, lundi 13 janvier 2020, 1:12

    C'est Joe Biden ou son fils qui ont pressé sur le bouton pour envoyer le missile ?

  • Posté par Migisha Jean, vendredi 10 janvier 2020, 15:22

    Indépendante et crédible comme celle du 11 septembre 2001 ?!?

  • Posté par Migisha Jean, vendredi 10 janvier 2020, 15:29

    Avec 1.000 milliards de dollars, on peut rendre crédible n'importe quoi, même un trou improbable par un avion dans le mur d'enceinte du Pentagone.

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, vendredi 10 janvier 2020, 15:21

    On comprend bcp mieux pourquoi les Iraniens ne veulent pas que les enregistreurs de vol soient décryptés aux USA. Trump seul sait ce que les Etats Uniens seraient capables de leur faire dire. Attendons un avis officiel que l'on peut espérer impartial. Un autre incident qui s'est bien terminé mais qui présente de fortes similitudes. https://www.lepoint.fr/monde/eclairage-pourquoi-l-a380-de-qantas-n-a-pas-explose-en-vol-19-11-2010-1264749_24.php D'autres photos plus explicites. "“What did we know? We knew that engine no. 2 had failed, there was a hole in the wing, fuel was leaking from the wing and we had unending checklists. What we didn’t know is that no. 2 had had a failure of the intermediate pressure turbine, engine no. 1 had also been damaged, we had 100 impacts on the leading edge, 200 impacts on the fuselage, impacts up to the tail and seven penetrations of the wing, going right through the wing and up through the top. We had lost 750 wires…. We lost 70 systems, spoilers, brakes, flight controls. … Every system in the aircraft was affected." https://livingsafelywithhumanerror.wordpress.com/2017/01/09/crm-at-its-best-qantas-flight-32-learning-from-the-recent-past/

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, vendredi 10 janvier 2020, 15:23

    Traduction. """ Que savions-nous? Nous savions que le moteur n ° 2 était en panne, il y avait un trou dans l'aile, du carburant fuyait de l'aile et nous avions des listes de contrôle sans fin. Ce que nous ne savions pas, c'est que le n ° 2 avait eu une panne de la turbine à pression intermédiaire, le moteur n ° 1 avait également été endommagé, nous avons eu 100 impacts sur le bord d'attaque, 200 impacts sur le fuselage, des impacts jusqu'à la queue et sept pénétrations de l'aile, traversant l'aile et par le haut. Nous avions perdu 750 fils… Nous avons perdu 70 systèmes, spoilers, freins, commandes de vol.… Chaque système de l'avion était affecté. "

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une