Négociations fédérales: le CD&V tient toujours à une coalition avec la N-VA

Négociations fédérales: le CD&V tient toujours à une coalition avec la N-VA

Le CD&V tient toujours à une coalition avec la N-VA à l’échelon fédéral, a rappelé vendredi le vice-Premier ministre CD&V, Koen Geens, devant les caméras de télévision lors de son arrivée au 16 rue de la Loi.

«Cela continue à jouir de la préférence de mon parti: avoir une large majorité en Flandre qui soutient la coalition», a-t-il souligné.

«Je l’ai dit en son temps et répété, et je ne suis pas quelqu’un qui change si facilement d’avis», a-t-il souligné.

Dans l’après-midi, les informateurs royaux Georges-Louis Bouchez (MR) et Joachim Coens (CD&V) recevront séparément les présidents de la N-VA et du PS.

Sans la N-VA, les partis flamands ne pourraient disposer d’une majorité à la Chambre puisque le Vlaams Belang en est de toute façon exclu.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Margaux de Ré (Ecolo).

    Bruxelles: trop de femmes à la commission des droits des femmes?

  2. DF-05385

  3. Boris Dilliès se lance dans la course à la présidence de la régionale, face à David Leisterh.

    Boris Dilliès au «Soir»: «Les libéraux bruxellois n’ont plus d’identité»

La chronique
  • Négociations fédérales: le citoyen a besoin d’honnêteté intellectuelle, pas de mépris

    Le PS et la N-VA sont depuis quelques jours en réunion ininterrompue. Les frères ennemis ne se quitteraient plus et on est en droit d’espérer que cette fois c’est la bonne et qu’après huit mois, on aura droit à de l’honnêteté intellectuelle de part et d’autre, permettant de donner une fois pour toutes une réponse à la question de leur (im)possible route commune au gouvernement.

    Paul Magnette, président du PS, a (re)dressé la liste du programme que les socialistes souhaitent et sur lequel ils ont...

    Lire la suite