Accueil Société Régions Bruxelles

Emir Kir plonge le PS bruxellois dans l’embarras

La rencontre avec les maires d’extrême droite suscite la condamnation générale des socialistes. Vont-ils l’exclure pour autant ? La commission de vigilance statue ces prochains jours.

Article réservé aux abonnés
Cheffe Bruxelles Temps de lecture: 13 min

Agréable rencontre avec les bourgmestres turcs d’Adana, Kütahya, Nigde, Amasya, Sinark, Bilecik, en visite à Bruxelles avec la délégation de l’Union des Villes de Turquie ». Emir Kir joint aux mots (en turc et en français) une photo immortalisant l’événement… Sur le cliché pris le 4 décembre à la maison communale de Saint-Josse, deux représentants du MHP, parti ultranationaliste et xénophobe, proche des Loups gris, « clairement d’extrême droite », souligne Mazyar Khoojinian (ULB). Le bourgmestre tennoodois tente de se justifier : il « n’a pas lancé l’invitation, le bristol émane du Comité des Régions, il y avait là des élus de plusieurs formations politiques turques. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

43 Commentaires

  • Posté par Meersman Olivier, dimanche 12 janvier 2020, 23:27

    Kir n'en est pas à son coup d'essai mais au PS on ferme les yeux car il rapporte bcp de voix.

  • Posté par Eduwaere Eric, samedi 11 janvier 2020, 23:36

    Normal c est pas juste un échevin qui c est fait dévalisé par un ...... on va quand même pas embêter un amis de la Chatelaine ;)

  • Posté par Jean-François Franquin , samedi 11 janvier 2020, 20:47

    Avec 18000 voix il est intouchable !!!

  • Posté par Biot Philippe, dimanche 12 janvier 2020, 16:57

    Autrement dit ses électeurs, ne comprendraient pas qu'on dégomme le Bourgmestre qu'ils se sont choisis….légalement, constitutionnellement, librement, lors des dernières élections. On ne bafoue pas les règles et le procédures démocratiques.

  • Posté par Pasque Roger, samedi 11 janvier 2020, 19:10

    Si j’ai bien compris, c’était une délégation officielle où cohabitaient des maires de différents courants représentatifs de la société turque : ils avaient été dûment invités sinon on ne voit pas comment ils pouvaient se présenter en Belgique. Il y a donc eu en toute logique d’autres rencontres que celle qui est reprochée à Emir Kir. Que des représentants de l’Extrême-droite soient parmi les maires me semblent de la responsabilité du peuple turc qui les a élus et c’était une situation qui devait être connue des promoteurs de ces rencontres. Alors pour moi la seule chose qui pourrait être reprochée à Emir Kir, ce serait d’être trop attaché à sa communauté d’origine et quand bien même il la favoriserait dans sa politique d’emplois communaux, ce qui n’est pas prouvé, il ne serait jamais que le digne continuateur d’un tropisme qui est viral au PS : le népotisme au sens large qui lui permet d’acheter par des emplois ( souvent fictifs ) les votes de ses concitoyens Alors je vois mal le PS se saborder dans la région bruxelloise pour condamner quelqu’un qui met si bien en pratique ce qui fait l’essence même de leur engagement.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs