Diables rouges: l’avenir de Roberto Martinez discuté fin janvier

Diables rouges: l’avenir de Roberto Martinez discuté fin janvier
Belga

Roberto Martinez continuera-t-il à endosser le costume de sélectionneur des Diables rouges au terme de l’Euro 2020 ? Cette question, qui prend tout doucement les allures d’un débat public au Nord et au Sud du pays, reste pour l’heure sans réponse. Au grand dam de l’ancien mentor d’Everton, qui souhaite savoir ce qu’il en sera avant le début de la préparation pour la compétition continentale. « J’ai la chance de mener une génération dorée, mais c’est vrai que je ne sais pas ce que je ferai après l’Euro. Nous devons éclaircir ce dossier », avait dégainé, au mois de décembre, Roberto Martinez sur les ondes d’une radio espagnole, comme pour tendre une perche à la Fédération belge.

S’il reste encore cinq mois avant d’entamer l’Euro 2020 – compétition à laquelle les Diables rouges font partie des grands favoris –, les choses vont évoluer très prochainement en coulisses. Afin d’y voir plus clair concernant le contrat de l’Espagnol, expirant en juin. « Nous devons le rencontrer avant la fin du mois de janvier. Nous nous verrons et nous commencerons à discuter du sujet », a laconiquement expliqué Mehdi Bayat, le président de l’Union belge et administrateur-délégué du Sporting de Charleroi, à l’occasion de la fin du stage des Zèbres à El Saler (Espagne).

Entre la Fédération et le sélectionneur espagnol, les réunions risquent donc de se multiplier ces prochaines semaines concernant une éventuelle prolongation de contrat. Ensuite, Martinez se replongera, en grand professionnel qu’il est, consciencieusement dans les préparatifs de sa sélection et de ses affrontements face à la Russie, le Danemark et la Finlande. Avec – qui sait ? – une formidable apothéose le 12 juillet à Wembley…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous