Des dizaines de femmes réunies pour un flashmob devant le tribunal où Weinstein est jugé

Des dizaines de femmes réunies pour un flashmob devant le tribunal où Weinstein est jugé

Des dizaines de femmes vêtues de noir ont manifesté vendredi contre les violences sexuelles devant le tribunal new-yorkais où comparaît le producteur américain, Harvey Wesintein, accusé de viol et d’agression sexuelle.

Les manifestantes ont participé à ce flashmob, tout en chantant des slogans en anglais et en espagnol inspiré du mouvement féministe chilien dénonçant les violences faites aux femmes. « Ce n’était pas de ma faute, ce n’était pas non plus à cause de l’endroit où je me trouvais ni à cause de la façon dont j’étais habillée. »

Beaucoup portaient des bandeaux de tissu transparent noir devant les yeux. « Le violeur, c’était toi », ont-elles crié en désignant le palais de justice où est jugé Harvey Weinstein.

Le magnat hollywoodien de 67 ans doit répondre d’accusations pour un viol en 2013 et une agression sexuelle en 2006, sur deux femmes différentes. Il risque la perpétuité en cas de condamnation. Lundi, le jour même où s’ouvrait son procès à New York, Harvey Weinsten a par ailleurs été inculpé à Los Angeles pour deux cas d’agression sexuelle commis en 2013.

Plus de 80 femmes ont, à ce jour, accusé publiquement Harvey Weinstein de harcèlement ou d’agression sexuelle. Mais la plupart des faits allégués sont prescrits, ce qui explique les inculpations limitées dont il fait l’objet.

La pré-sélection des jurés se poursuivait ce vendredi pour le quatrième jour consécutif, un nombre très important des personnes appelées affirmant ne pas pouvoir juger Harvey Weinstein avec impartialité. La sélection du jury pourrait s’achever en fin de semaine prochaine.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous