Accueil Monde Proche-Orient

Crash d’un Boeing à Téhéran : l’armée iranienne admet avoir abattu l’avion «par erreur»

Spectaculaire volte-face de Téhéran. Un missile est bien à l’origine du crash qui a coûté la vie à 176 personnes.

Temps de lecture: 2 min

Pendant trois jours, l’Iran a assuré que le Boeing s’était écrasé en raison d’une erreur technique. Désormais, l’Iran avoue : c’est l’armée qui a abattu « par erreur » le Boeing 737 d’Ukrainian Airlines. Téhéran a présenté ses excuses samedi tout en pointant la responsabilité de l’« aventurisme américain » dans ce drame.

L’Iran regrette « profondément » ce crash, « une grande tragédie et une erreur impardonnable », a déclaré le président iranien Hassan Rohani. « L’enquête interne des forces armées a conclu que de manière regrettable des missiles lancés par erreur ont provoqué l’écrasement de l’avion ukrainien et la mort de 176 innocents », a-t-il rapporté sur Twitter.

Plus tôt, le ministre des Affaires étrangères iranien avait déjà exprimé « regrets, excuses et condoléances . Une « erreur humaine en des temps de crise causée par l’aventurisme américain a mené au désastre », a tweeté Mohammad Javad Zarif, faisant allusion à la tension provoquée par l’élimination le 3 janvier du général iranien Qassem Soleimani dans un tir de drone à Bagdad, sur décision du président Donald Trump.

Pris pour « un avion hostile »

Le premier aveu avait été formulé par les forces armées iraniennes, parlant d’une « erreur humaine », et expliquant que l’appareil a été pris pour un « avion hostile ». « Le responsable » de cette erreur va être traduit « immédiatement » en justice, a ensuite précisé l’état-major. « Dans une situation de crise et sensible, le vol 752 d’Ukrainian a décollé de l’aéroport (de Téhéran), et au moment de tourner, (a semblé se rapprocher) d’un centre militaire sensible », indique le communiqué, publié par l’agence officielle Irna.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Pablos Gino, samedi 11 janvier 2020, 16:00

    Ce qui veut dire aussi que l'Iran reste un pays sous développé ,quand on en arrive à abattre un avion civil venant de décoller de son propre territoire et de sa capitale en plus?????.Je n'ose même pas m'imaginer qui étaient aux commandes des batteries de missiles et quel serait le degré de panique en cas de véritable conflit avec une nation à la technologie avancée.Je crois qu'ils flanqueraient leur propre aviation par terre comme ça se faisait souvent en 14/18 et 40/45.J'en arrive à me dire qu'il est plus facile d'êtres gardiens de l'idiotie que des compétences et du discernement .

  • Posté par Koliai yazid, samedi 11 janvier 2020, 14:00

    C ' est pas moi c ' est lui !

  • Posté par Delleuze Jean-Marie, samedi 11 janvier 2020, 12:07

    Iraniens, rois du mensonge absolu et de la désinformation propagandiste !!!

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, samedi 11 janvier 2020, 12:44

    Entièrement d'accord avec vous. Cependant le terme "Iraniens" est à portée trop large, car il inclut la majorité de la population iranienne qui ne fait que subir depuis 40 ans le régime islamo-dictatorial des mollahs. Donc, le régime des mollahs iraniens et la clique à sa solde (quelques centaines de milliers de Pasdarans, et quelques millions de Bassidjis), rois du mensonge, de la désinformation, et de la propagande.

  • Posté par Lambert Charles, samedi 11 janvier 2020, 10:44

    En effet, Air France, Lufthansa etc ont annoncé la suspension des vols au-dessus de l'Iran après l'annonce de l'accident. A croire qu'il faut faire du fric à tout prix, au mépris de la sécurité la plus élémentaire.

Plus de commentaires

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs