Accueil L’instant techno

En 2020, les sex-toys sont-ils enfin mainstream?

Au CES, le plus grand salon tech’ du monde, les sex-toys ont fait irruption dans les stands de la catégorie « Bien-être et santé ». Une forme de reconnaissance des organisateurs après une polémique l’an dernier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 4 min

Le bad buzz de l’an dernier. Ha, la polémique n’a pas été négative pour tout le monde », s’esclaffe Sarah Brown, directrice marketing chez Lora Dicarlo. « Pour nous, le buzz a été plutôt incroyable et les retours sur “Osé” ont été extrêmement positifs. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par stals jean, dimanche 12 janvier 2020, 19:30

    Une question à 100 balles: est-ce que les mecs de tous âges et de toutes conditions qui entrent en concurrence direct ou indirect avec ces machines de guerre higt tech, découragés, honteux et confus, ne vont pas avoir tendance à trop vite à "jeter l'éponge"? Les psys rigolent... La réponse pourrait bien venir d'un constat salvateur, par la force des choses en effet, un ""sex-toys" même pourvu ou non d'intelligence artificielle, jusqu'à preuve du contraire, ne "tombe pas (encore) amoureux" ..Bien que, les nanas qui ne peuvent plus se séparer de ce bout de concurrence déloyale ne se cachent même plus ...Allez les "lou-lou" pas de défaitisme, Haut les coeurs,.. "Tout n'est pas perdu"... comme Brassens l'écrivait.

Aussi en L’instant techno

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs