Premier League: l’incroyable assist de Kevin De Bruyne (vidéos)

Photonews
Photonews

Kevin De Bruyne a marqué la rencontre entre Aston Villa et Manchester City de son empreinte dimanche en signant deux passes décisives pour contribuer à la victoire 1-6 des siens à l’occasion de la 22e journée de Premier League. Le Diable rouge compte désormais 14 assists en Premier League, trône en tête du classement des passeurs et se rapproche du record établi par Thierry Henry (20) lors de la saison 2002-2003.

De Bruyne s’est illustré en fin de première période après que son équipier Riyad Mahrez ait annoncé la couleur avec un doublé (18e et 24e). Le médian belge a d’abord transmis le ballon à Sergio Agüero pour une frappe à distance réussie de l’Argentin (0-3, 28e).

Il a ensuite distillé un centre parfait au deuxième poteau pour que Gabriel Jesus fasse 0-4 avant la pause (45e+1).

Remplacé à la 63e minute, De Bruyne a eu le temps d’observer de près le 176e but en Premier League de Sergio Agüero, auteur du 0-5 (57e). L’Argentin a ainsi dépassé Thierry Henry pour devenir le meilleur buteur non-Britannique de l’histoire de la Premier League. Une vingtaine de minutes plus tard, Agüero s’est même offert un triplé (81e), le 12e de sa carrière en Premier League. Un autre record. Auteur de son 177e but en championnat, il a également rejoint Frank Lampard à la 4e place des buteurs de tous les temps en Premier League.

Dans les arrêts de jeu, Aston Villa a sauvé l’honneur en transformant un penalty via Anwar El-Ghazi (90e+1).

Ce carton des Cityzens leur permet de s’emparer de la deuxième place du classement avec 47 points pour passer devant Leicester City, battu par Southampton 1-2 samedi. Les Mancuniens restent tout de même bien distants de Liverpool, leader avec 61 unités et un match de moins. Sévèrement corrigé, Aston Villa – sans Bjorn Engels – est scotché à la 18e place de Premier League avec 21 points.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Elaborer des vaccins et des traitements prend du temps. Dans l’urgence, les chercheurs testent des molécules efficaces contre d’autres virus.

    Comment un laboratoire belge traque le coronavirus

  2. En 2020, la liste des travaux en attente flirte avec les 113
millions d’euros alors qu’il y a moins de 20
millions à distribuer.

    Ecoles: quatre classes sur dix risquent la fermeture dans les 5 à 10 ans

  3. © Photo News.

    Au Parlement, la coalition Vivaldi se démarque pour voter les lois

La chronique
  • Du triomphe des Verts à l’écologie comme religion

    Top là !… Les écologistes autrichiens n’ont pas longtemps hésité avant de signer un accord de gouvernement avec la droite très conservatrice autrichienne.

    Les « Grünen » allemands s’apprêtent à les imiter.

    Trois semaines plus tard, à Paris, l’extrême gauche écolo-anarchisante d’« Extinction-Rebellion » s’attaquait à des succursales bancaires et dégradait, après les avoir envahis, les locaux de la société financière BlackRock.

    Entre les deux événements, c’est le centrisme macronien qui décidait de se repeindre en vert. En vert cru.

    Il existe également un écologisme d’extrême droite, rappelait opportunément Le Figaro  : l’immigration désignée comme une pollution. La ruralité opposée à la ville corruptrice, retour à la terre. Le refus de la PMA ou de la GPA assimilé à un refus des OGM. Contre l’atteinte à l’intégrité de la nature, contre...

    Lire la suite