Fin de vie: une famille dépose plainte contre un médecin du CHR de Huy inculpé d’assassinats

Fin de vie: une famille dépose plainte contre un médecin du CHR de Huy inculpé d’assassinats
BELGA

Depuis le printemps dernier, le service de gériatrie du CHR de Huy tremble. Un de ses médecins expérimentés a été licencié pour avoir pratiqué des sédations palliatives hors de la procédure interne. Sauf que le parquet de Liège, mis au courant de ces pratiques, a décidé de poursuivre l’homme de neuf assassinats. Si l’enquête se dirige vers un procès, ce serait une première nationale.

Jusque-là, les familles de neuf patients décédés à l’hôpital sous sédation palliative entre 2017 et 2018 n’avaient pas engagé de poursuites à l’encore du médecin. Mais Le Soir dévoile que les enfants d’une dixième personne, alertés par les articles de presse, ont décidé de porter plainte contre le Dr D.

Des familles d’autres personnes décédées ont contacté le CHR de Huy ou la justice, paniquées après la lecture d’articles portant sur cette affaire. Elles évoquent des décès inquiétants, alors qu’ils ont eu lieu après l’écartement du docteur D. Preuve s’il en est du risque que prennent au quotidien les médecins confrontés au problème de la mort de leurs patients, et parfois à l’incompréhension des familles. En 2018, on estimait que 1.000 « euthanasies déguisées » seraient pratiquées tous les ans.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous