Accueil Société

Démantèlement de la jungle de Calais: vers des contrôles plus stricts à La Panne

Le démantèlement attendu d’une partie de la jungle de Calais fait craindre au gouverneur de Flandre-Occidentale un report d’une partie du flux migratoires vers la Belgique. Le ministre de l’Intérieur Jambon envisage, à sa demande, de renforcer les contrôles aux frontières.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le démantèlement de la partie sud de la jungle de Calais pour raisons humanitaires inquiète les autorités belges qui craignent qu’une partie de ses migrants rejoigne la Belgique. Les 800 à 1.000 occupants concernés ont jusqu’à ce mardi soir pour quitter volontairement le camp avant son démantèlement. Sans quoi les autorités françaises pourraient procéder à son évacuation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs