Shinzo Abe: «Une confrontation militaire avec l’Iran impacterait le monde entier»

Shnzo Abe s’est entretenu avec le prince héritier Mohammed ben Salmane.
Shnzo Abe s’est entretenu avec le prince héritier Mohammed ben Salmane. - AFP

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a averti qu’une confrontation militaire avec l’Iran impacterait la paix et la stabilité dans le monde, lors d’une visite en Arabie Saoudite en vue d’apaiser les tensions régionales après l’élimination d’un général iranien par Washington.

Arrivé samedi à Ryad dans le cadre d’une tournée dans le Golfe en pleine tension entre les États-Unis et l’Iran, rival régional du royaume saoudien, M. Abe s’est entretenu avec le prince héritier Mohammed ben Salmane dans la province d’Al-Ula.

« Toute confrontation militaire dans la région qui inclut un pays comme l’Iran aura un impact non seulement sur la paix et la stabilité dans la région mais sur la paix et la stabilité du monde entier », a déclaré M. Abe, selon le porte-parole du ministère japonais des Affaires étrangères Masato Ohtaka.

Les États-Unis ont tué dans une attaque de drone le général iranien Qassem Soleimani le 3 janvier à Bagdad. Mercredi, l’Iran a tiré des missiles sur des cibles américaines en Irak, sans faire de victimes.

Le Premier ministre japonais a appelé « tous les pays concernés à entreprendre des efforts diplomatiques pour apaiser les tensions », selon le porte-parole.

M. Abe et le prince Salmane sont d’accord pour travailler en étroite collaboration sur la sécurité maritime dans la région et ils ont discuté de la décision de Tokyo d’envoyer un destroyer pour les activités de renseignement ainsi que deux avions de patrouille P-3C au Moyen-Orient, a encore dit M. Ohtaka.

Cependant, le Japon ne se joindra pas à une coalition dirigée par les États-Unis dans la région. Allié de Washington, Tokyo entretient de bonnes relations avec l’Iran.

M. Abe a aussi insisté sur l’importance d’un approvisionnement continu et stable de pétrole saoudien à son pays.

Pendant son séjour en Arabie Saoudite, le chef du gouvernement japonais s’est également entretenu avec le roi Salmane, a rapporté l’agence de presse officielle saoudienne SPA.

Les deux dirigeants ont discuté, selon SPA, de la sécurité du transport pétrolier par voie maritime, des moyens de renforcer les relations bilatérales ainsi que la coopération dans les domaines du tourisme, de l’intelligence artificielle et des énergies renouvelables.

Après l’Arabie saoudite, Abe poursuivra sa tournée dans le Golfe aux Émirats arabes unis et à Oman.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous