Accueil Société

La mère de la jeune fille décédée d’un «choc toxique» témoigne: «Elle connaissait la dangerosité des tampons»

Maëlle, 17 ans, est décédée la semaine dernière : les médecins avaient d’abord diagnostiqué une grippe gastro-intestinale.

Temps de lecture: 2 min

Une jeune fille de 17 ans, Maëlle, originaire de Somzée, est décédée jeudi dernier d’un « choc toxique » provoqué par un tampon hygiénique, un problème de plus en plus médiatisé. Les médecins ont mis du temps à diagnostiquer la jeune femme qui présentait les symptômes d’une grippe gastro-intestinale, selon ses parents.

« Maëlle est rentrée du sport lundi soir à 8h30. Elle a commencé à faire de la température vers 10/11h, puis des vomissements et de la diarrhée. J'ai contacté le médecin de garde qui lui a diagnostiqué une grippe gastro-intestinale », a raconté sa maman au micro de Bel RTL. La situation ne s’améliore pas mardi. Dans la nuit de mardi à mercredi, Maëlle tente de lever mais n’y arrive pas à cause de vertiges. « J'ai pris sa tension et elle était à 5.3 malheureusement. On a contacté l'ambulance qui a aussi diagnostiqué une grippe gastro-intestinale et qui l'a conduite sur un hôpital qui l'a diagnostiquée pour une déshydratation sévère avec grippe gastro-intestinale ».

La jeune femme reçoit des traitements mais rien ne change. « Après 5 heures de traitements pour tous types de pathologies, elle a été finalement transférée vers Notre-Dame aux soins intensifs. Là, ils ont tout de suite pu constater que ce n'était pas une grippe, mais un choc toxique dû au tampon. Elle a été prise en charge d'une façon excellente mais malheureusement on n'a rien pu faire. Un jour après, Maëlle décédait ». Si sa famille ne blâme pas le corps médical et affirme que Maëlle a été correctement prise en charge, elle veut néanmoins alerter le public sur la dangerosité des tampons et sensibiliser le corps médical à étudier cette possibilité.

« Maëlle connaissait le problème. Elle avait lu beaucoup d'articles. Elle avait énormément d'hygiène dû à ce fait-là. Elle était consciente de la dangerosité des tampons mais malheureusement elle n'a pas du tout été épargnée », a conclu la mère de la jeune fille.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par ladeuze olivier, lundi 13 janvier 2020, 10:30

    Un article scientifique ou médical sur la réalité du problème serait sans doute plus intéressant. Fréquence réelle ???

  • Posté par Jonckheere Richard, lundi 13 janvier 2020, 15:19

    Il suffit d'ouvrir les yeux et de lire....

  • Posté par ladeuze olivier, lundi 13 janvier 2020, 13:31

    merci

  • Posté par Soumois Frederic, lundi 13 janvier 2020, 11:09

    L'article scientifique se trouve en appel de clic au milieu de celui-ci. Il répond, autant que possible, à votre question.

  • Posté par Debaix Marie-jeanne , lundi 13 janvier 2020, 9:47

    témoigne, SVP

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko