Accueil Léna

L’enfant du quartier chinois de Valence qui peignait Bowie et Madonna

Depuis le succès rencontré sur les réseaux sociaux par l’un de ses portraits de David Bowie, Jesús Arrúe réalise des tableaux pour des célébrités. Madonna a publié son portrait sur Instagram et l’a acheté.

Avec LéNA, retrouvez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

J esús Arrúe a grandi dans le quartier chinois de Valence. Dans les années 70 et au début des années 80, tous les enfants avaient l’habitude de jouer dans la rue. « C’était une époque dure, celle de l’héroïne et des seringues jetées dans les parcs, mais il y avait aussi une sorte de code d’honneur, de respect, et si vous étiez du quartier et qu’on vous connaissait, on vous respectait… S’il y a une chose dont nous n’avons pas manqué, c’est d’attention ! », se souvient ce peintre de 46 ans face à un portrait tout juste terminé d’Andy Warhol.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs