Mystérieuse disparition d’un couple belge à Charleroi: leurs six enfants sans nouvelle depuis le 26 décembre

Shujaat Yawary, 40 ans, et Kauhsar Hussain, 38 ans, ont quitté leur domicile situé rue de la station à Carnières en laissant derrière eux leur six enfants.
Shujaat Yawary, 40 ans, et Kauhsar Hussain, 38 ans, ont quitté leur domicile situé rue de la station à Carnières en laissant derrière eux leur six enfants. - Avis de recherche de la police fédérale

La police fédérale a lancé lundi un avis de recherche à la suite de la disparition de Shujaat Yawary et Kauhsar Hussain, qui ont été vus pour la dernière fois le 26 décembre dernier à Charleroi. Le véhicule du couple belge d’origine afghane a été découvert à l’abandon à la rue de Montigny à Charleroi.

Le jeudi 26 décembre 2019, entre 00h00 et 06h00, Shujaat Yawary, 40 ans, et Kauhsar Hussain, 38 ans, ont quitté leur domicile situé rue de la station à Carnières en laissant derrière eux leurs six enfants.

Leur véhicule, une VW Transporteur blanche immatriculée 1-CNZ-869, a été retrouvé sur le site désaffecté d’Inter-Béton rue de Montigny à Charleroi, à proximité de La Sambre.

Il est demandé aux personnes ayant vu le couple ou ayant des informations à propos de cette disparition de prendre contact avec les enquêteurs via le numéro de téléphone gratuit 0800/30.300. Tout témoignage pouvant aider à retrouver Shujaat Yawary et/ou Kauhsar Hussain peut également être envoyé à l’adresse mail avisderecherche@police.belgium.eu.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Margaux de Ré (Ecolo).

    Bruxelles: trop de femmes à la commission des droits des femmes?

  2. DF-05385

  3. Boris Dilliès se lance dans la course à la présidence de la régionale, face à David Leisterh.

    Boris Dilliès au «Soir»: «Les libéraux bruxellois n’ont plus d’identité»

La chronique
  • Négociations fédérales: le citoyen a besoin d’honnêteté intellectuelle, pas de mépris

    Le PS et la N-VA sont depuis quelques jours en réunion ininterrompue. Les frères ennemis ne se quitteraient plus et on est en droit d’espérer que cette fois c’est la bonne et qu’après huit mois, on aura droit à de l’honnêteté intellectuelle de part et d’autre, permettant de donner une fois pour toutes une réponse à la question de leur (im)possible route commune au gouvernement.

    Paul Magnette, président du PS, a (re)dressé la liste du programme que les socialistes souhaitent et sur lequel ils ont...

    Lire la suite