Accueil Monde Afrique

RD Congo: l’armée reprend «Madina», un bastion terroriste

Après dix jours de combats meurtriers, les forces congolaises ont repris le fief Forces démocratiques alliées (ADF) dans la région de Beni, au Nord-Kivu. Le groupe rebelle islamiste sème la terreur depuis des années dans l’est du pays.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Réfutant toutes les critiques dont elle fait l’objet, l’armée congolaise crie victoire : un bastion important des rebelles islamistes vient d’être démantelé après dix jours de combats intenses et de lourdes pertes - plus 30 soldats tués et des dizaines de blessés. La victoire est autant symbolique que militaire : 94 rebelles ADF (Allied democratic forces) ont été tués, 70 blessés et l’« axe nord », notamment la voie routière Eringeti-Kamango-Mbau, théâtre de nombreux massacres, a été replacé sous le contrôle des forces gouvernementales.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Analyse La migration revient hanter le «partenariat» entre l’Europe et l’Afrique

Europe et Afrique se mettent à table pour recalibrer leurs relations. Les Européens sont concurrencés par d’autres acteurs sur le continent africain. Lequel reste leur priorité. Avec le défi migratoire en tête des préoccupations. Mais aussi le covid, la sécurité, les enjeux socio-économiques. Agenda chargé pour la deuxième réunion ministérielle Union européenne – Union africaine, ce mardi à Kigali.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs