Accueil Économie Entreprises

Jean-Dominique Senard: «L’alliance Renault-Nissan est tout sauf morte!»

Le président du constructeur français dément formellement les rumeurs sur un possible divorce entre les partenaires. Mardi matin, des informations de presse faisaient état d’un plan d’urgence chez Nissan pour quitter Renault.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Les dirigeants des deux côtés sont fondamentalement favorables à l’alliance : elle est tout sauf morte ! » De passage ce lundi au Salon de l’Auto à Bruxelles, Jean-Dominique Senard, président de Renault et de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, s’est employé à éteindre l’incendie qui a fait plonger le cours de l’action du constructeur français de près de 3 % à la Bourse de Paris. En cause : un article publié le matin même par le quotidien économique britannique Financial Times faisant état de l’existence d’un « plan d’urgence » chez Nissan pour mettre fin au partenariat qui lie les deux constructeurs automobiles depuis vingt ans.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs