Incendies en Australie: plus de 5.000 dromadaires sauvages abattus

Incendies en Australie: plus de 5.000 dromadaires sauvages abattus

Des tireurs à bord d’hélicoptères ont abattu plus de 5.000 dromadaires sauvages en Australie lors d’une campagne visant à réduire la menace que ces animaux constituent pour la population dans le contexte de la sécheresse qui sévit dans l’intérieur du pays, ont annoncé mardi les autorités.

Des responsables locaux de l’Etat d’Australie-méridionale avaient affirmé que des troupeaux «extrêmement importants», en quête d’eau et de nourriture, s’approchaient de plus en plus des zones habitées, menaçant les réserves de ces villages en plus de provoquer des dégâts et de constituer un danger pour les automobilistes.

L’immense île-continent a vécu en 2019 son année la plus chaude et sèche, ce qui a non seulement entraîné de dramatiques feux de forêt qui font toujours rage dans certaines régions, mais aussi des pénuries d’eau dans nombre de localités.

«Nous comprenons les préoccupations des défenseurs de la cause animale, mais il y a beaucoup de désinformation quant aux réalités de la vie pour les animaux sauvages non endémiques, dans un des endroits les plus arides et reculés de la Terre», a déclaré M. King dans son communiqué.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Margaux de Ré (Ecolo).

    Bruxelles: trop de femmes à la commission des droits des femmes?

  2. DF-05385

  3. Boris Dilliès se lance dans la course à la présidence de la régionale, face à David Leisterh.

    Boris Dilliès au «Soir»: «Les libéraux bruxellois n’ont plus d’identité»

La chronique
  • Négociations fédérales: le citoyen a besoin d’honnêteté intellectuelle, pas de mépris

    Le PS et la N-VA sont depuis quelques jours en réunion ininterrompue. Les frères ennemis ne se quitteraient plus et on est en droit d’espérer que cette fois c’est la bonne et qu’après huit mois, on aura droit à de l’honnêteté intellectuelle de part et d’autre, permettant de donner une fois pour toutes une réponse à la question de leur (im)possible route commune au gouvernement.

    Paul Magnette, président du PS, a (re)dressé la liste du programme que les socialistes souhaitent et sur lequel ils ont...

    Lire la suite