En Flandre, les deux loups se sont trouvés et pourraient s’accoupler (vidéo)

Photo d’illustration
Photo d’illustration - Photo News

L’Agence flamande de l’environnement et des forêts a dévoilé mardi de nouvelles images des deux loups présents au nord du pays. August et Noëlla semblent s’être trouvés, d’après ces images. Ils pourraient donc fonder famille. La période d’accouplement de l’espèce débute en février pour se terminer fin avril ou début mai. L’ASBL Welkom Wolf demande des mesures de protection à l’égard de ces animaux afin qu’ils ne connaissent pas le même sort que la louve Naya, probablement tuée l’an dernier alors qu’elle était enceinte.

« Sans une politique adéquate, ce nouveau couple de loups est voué à la mort », soutient Welkom Wolf qui plaide notamment pour l’interruption de la chasse intensive sur le territoire des loups, dans le Limbourg. L’ASBL dit recevoir chaque semaine des témoignages indiquant que des chasses sont encore menées dans les environs de Bourg-Léopold, sur un terrain militaire où sont observés les loups, alors que l’armée elle-même à retirer la concession du droit de chasse à cet endroit.

Sans réaction des autorités flamandes, Welkom Wolf menace de prendre des mesures en justice si elle n’est pas entendue dans les prochaines semaines.

Sur le même sujet
Chasse
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Margaux de Ré (Ecolo).

    Bruxelles: trop de femmes à la commission des droits des femmes?

  2. DF-05385

  3. Boris Dilliès se lance dans la course à la présidence de la régionale, face à David Leisterh.

    Boris Dilliès au «Soir»: «Les libéraux bruxellois n’ont plus d’identité»

La chronique
  • Négociations fédérales: le citoyen a besoin d’honnêteté intellectuelle, pas de mépris

    Le PS et la N-VA sont depuis quelques jours en réunion ininterrompue. Les frères ennemis ne se quitteraient plus et on est en droit d’espérer que cette fois c’est la bonne et qu’après huit mois, on aura droit à de l’honnêteté intellectuelle de part et d’autre, permettant de donner une fois pour toutes une réponse à la question de leur (im)possible route commune au gouvernement.

    Paul Magnette, président du PS, a (re)dressé la liste du programme que les socialistes souhaitent et sur lequel ils ont...

    Lire la suite