Accueil Monde Asie-Pacifique

HRW dénonce l’offensive chinoise anti-droits humains

Face à l’emprise chinoise, Human Rights Watch estime qu’il est temps de faire front pour sauvegarder le système international de défense des droits fondamentaux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Internements forcés au Xinjiang, harcèlement des défenseurs des droits des travailleurs, attaques répétées contre la liberté de religion : face au non-respect de droits humains de base par le pouvoir chinois, de nombreux gouvernements étrangers hésitent, par peur de représailles économiques, à dénoncer ces violations. L’organisation de défense des droits humains Human Rights Watch, dont le directeur Kenneth Roth a été interdit d’entrée à Hong Kong dimanche dernier, n’a pas hésité, elle, à affronter Pékin de façon frontale. Son rapport annuel, sorti ce mardi, est centré sur la façon dont la Chine menace de façon globale les droits humains.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Patrick Yamedjeu, dimanche 6 février 2022, 18:44

    HRW ces ´ONG’ qui ne sont NG que de nom.

  • Posté par Patrick Yamedjeu, dimanche 6 février 2022, 18:44

    HRW ces ´ONG’ qui ne sont NG que de nom.

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs