Accueil Monde Proche-Orient

Egypte: la mort «inutile» et «évitable» de Moustapha Kassem

Condamné en Egypte au terme d’un procès bâclé, l’Egypto-Américain Moustapha Kassem observait une grève de la faim. Il en est mort.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 2 min

Une sale affaire. Une de plus en Egypte qui illustre le délitement avancé des droits de l’homme dans ce pays. Un homme, un prisonnier condamné, est mort pendant son hospitalisation au Caire lundi. Il était en grève de la faim depuis sa condamnation en septembre 2018 et avait même décidé quatre jours plus tôt de ne même plus boire de liquide. Diabétique, il est décédé d’une défaillance cardiaque.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs