Accueil Économie Emploi

Les travailleurs belges plus fidèles à leur employeur qu’il y a dix ans

Les Belges restent fidèles à leur employeur plus longtemps qu’il y a dix ans. C’est ce qui ressort d’une étude menée par Acerta sur base des données de plus de 260.000 travailleurs actifs auprès de plus de 32.000 employeurs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les travailleurs belges, volatiles vous avez dit ? Moins qu’auparavant, à en croire une étude menée par le prestataire de services RH Acerta. Alors que l’ancienneté moyenne d’un travailleur s’élevait à dix ans en 2009, il ressort de cette enquête qu’elle équivaut aujourd’hui à près de 11 ans, dix ans et dix mois exactement. De quoi déconstruire les idées reçues concernant l’infidélité des travailleurs belges. Un constat d’autant plus étonnant que la guerre des talents fait toujours rage sur le marché de l’emploi. « Théoriquement, les périodes durant lesquelles un grand nombre d’emplois apparaissent font baisser l’ancienneté moyenne car chaque nouvelle embauche n’a encore aucune ancienneté par définition. L’effet inverse se produit lorsque le flux sortant diminue : cela fait augmenter l’ancienneté, sauf si seules les nouvelles recrues partent. Par solde, cela donne une légère hausse de l’ancienneté moyenne comme nous pouvons le constater aujourd’hui », commente Benoît Caufriez, directeur d’Acerta Consult.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Emploi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs