Accueil

Des précédents similaires: pour l’amour ou la patrie

Avant Harry, le roi Edouard VIII, la princesse Margaret et la princesse Diana ont subi les rigueurs des règles de la monarchie britannique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 6 min

Le prince Harry n’est pas le premier membre de la Famille royale britannique à vouloir renoncer à ses prérogatives mais aussi à ses devoirs par amour… pour une Américaine d’ailleurs, ou à tout le moins, insiste-t-il, pour préserver sa vie privée et le bien-être de son épouse pourchassée par la presse à scandale.

Edouard VIII transi pour Wallis

L’exemple le plus célèbre de la « Firme », qui fait encore frissonner tous les royalistes est sans nul doute le roi Edouard VIII. Succédant à son père George V, il renonça à son royaume non pour un cheval, mais bien pour – so shocking ! – une Américaine divorcée deux fois.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs