Coupe d’Italie: l’Inter, avec un doublé de Lukaku, écarte facilement Cagliari et Nainggolan

Coupe d’Italie: l’Inter, avec un doublé de Lukaku, écarte facilement Cagliari et Nainggolan
EPA

L’Inter Milan s’est qualifié ce mardi pour les quarts de finale de la Coppa Italia après sa victoire 4-1 contre Cagliari. Romelu Lukaku aura été décisif avec un doublé. Dans le camp adverse, Nainggolan a joué les 90 minutes.

En grande forme depuis le début de la saison, Romelu Lukaku a rapidement mis son équipe aux commandes en ouvrant le score après 21 secondes de jeu, profitant d’une erreur de la défense adverse. Un but qui lançait idéalement les ’Nerazzurri’, lesquels doublaient ensuite la mise via Valero (22e).

Après la pause, Lukaku, sur corner, plantait sa deuxième rose de la soirée (49e). Oliva réduisait ensuite la marque pour Cagliari mais Ranocchia fixait le score final à 4-1 (81e).

En quarts de finale, l’Inter affrontera le vainqueur du duel entre l’Atalanta et la Fiorentina. Plus tôt dans la journée, la Lazio et Naples se sont également qualifiés en battant respectivement Cremonese et Perugia, deux équipes de D2.

Le but de Lukaku en vidéo, c’est ici.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ER5irEcXYAEzIFh

    Polanski primé, Adèle Haenel quitte la salle: le cinéma français déchiré aux César 2020

  2. CHINA-HEALTH_JAPAN

    Comment le coronavirus bouleverse la planète

  3. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    «2050, Bruxelles en mieux»: des idées qui germent dès aujourd’hui

La chronique
  • Elections municipales: en France, dernier arrêt avant l’irréparable

    Dans quinze jours, les Français se rendront aux urnes pour élire leurs maires. Une simple élection locale ? C’est ce que tentent toujours de faire croire les pouvoirs en place lorsqu’ils sont en difficulté.

    Test majeur

    Emmanuel Macron ne fait pas exception. Mais à qui fera-t-il avaler qu’il ne se préoccupe pas de ce test majeur à deux ans d’une présidentielle qui sera celle de tous les dangers ? L’affaire...

    Lire la suite