Des rafales de vent jusque 70km/h: les prévisions météo région par région

Des rafales de vent jusque 70km/h: les prévisions météo région par région
D.R.

Ce mercredi commencera sous un temps sec et assez ensoleillé, selon l’Institut Royal météorologique de Belgique (IRM). Dans le courant de la journée, le temps deviendra très nuageux avec des périodes de pluie, déjà l’avant-midi sur l’ouest mais pas avant la fin d’après-midi ou le soir dans la partie est du pays. Les maxima seront compris 7 à 12 degrés. Le vent sera généralement assez fort avec des pointes de 60 voire plus localement 70 km/h, mais diminuera en fin d’après-midi.

Ce soir et cette nuit, la perturbation s’évacuera rapidement vers l’est. Par la suite, le temps deviendra sec avec temporairement de larges éclaircies. Toutefois, nuages bas, brumes et brouillards envahiront progressivement le sud du sillon Sambre-et-Meuse à partir de la frontière française. Minima de 1 degré en Haute Belgique à 5 degrés à la mer. Le vent sera modéré au sud dans le courant de la nuit.

Jeudi, le temps sera sec avec d’abord la possibilité de nuages bas sur de nombreuses régions. Ensuite, des éclaircies devraient se développer l’après-midi. Nous prévoyons en fin de journée de nombreux voiles d’altitude, liés à l’approche d’une perturbation. Maxima de 6 degrés en Ardenne à 10 ou 11 degrés en Basse et Moyenne Belgique. Vent modéré à parfois assez fort de sud à sud-est.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Margaux de Ré (Ecolo).

    Bruxelles: trop de femmes à la commission des droits des femmes?

  2. DF-05385

  3. Boris Dilliès se lance dans la course à la présidence de la régionale, face à David Leisterh.

    Boris Dilliès au «Soir»: «Les libéraux bruxellois n’ont plus d’identité»

La chronique
  • Négociations fédérales: le citoyen a besoin d’honnêteté intellectuelle, pas de mépris

    Le PS et la N-VA sont depuis quelques jours en réunion ininterrompue. Les frères ennemis ne se quitteraient plus et on est en droit d’espérer que cette fois c’est la bonne et qu’après huit mois, on aura droit à de l’honnêteté intellectuelle de part et d’autre, permettant de donner une fois pour toutes une réponse à la question de leur (im)possible route commune au gouvernement.

    Paul Magnette, président du PS, a (re)dressé la liste du programme que les socialistes souhaitent et sur lequel ils ont...

    Lire la suite