La Cour des Comptes attend toujours que la Donation royale revoie sa comptabilité

La Cour des Comptes attend toujours que la Donation royale revoie sa comptabilité
Belga

Ce mercredi, la commission Finances de la Chambre auditionnera la Donation royale, le véhicule qui gère les quelque 7.500 hectares de biens immobiliers royaux. En 2005, la Cour des Comptes en pointait déjà la compatbilité vieillissante, rapporte De Tijd.

Fin novembre, le ministre des Finances Alexander De Croo (Open VLD) avait pourtant affirmé que la Cour des Comptes, qui dépend du parlement, contrôlait chaque année la Donation royale, sans lui infliger de carton rouge.

Selon De Tijd, toutefois, la Cour des Comptes pointait, en 2005 déjà, la comptabilité vieillissante de l’institution. En 2016, la Cour était revenue sur le sujet. «Les comptes transmis ne font état que de dépenses et de recettes. Ils ne reprennent ni la patrimoine mobilier, ni immobilier», soulignait la Cour.

Pour défendre la Donation royale, le ministre De Croo s’était appuyé sur les 4 derniers rapports de la Cour, qui ne contenaient aucune remarque, a réagi son porte-parole.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Margaux de Ré (Ecolo).

    Bruxelles: trop de femmes à la commission des droits des femmes?

  2. DF-05385

  3. Boris Dilliès se lance dans la course à la présidence de la régionale, face à David Leisterh.

    Boris Dilliès au «Soir»: «Les libéraux bruxellois n’ont plus d’identité»

La chronique
  • Négociations fédérales: le citoyen a besoin d’honnêteté intellectuelle, pas de mépris

    Le PS et la N-VA sont depuis quelques jours en réunion ininterrompue. Les frères ennemis ne se quitteraient plus et on est en droit d’espérer que cette fois c’est la bonne et qu’après huit mois, on aura droit à de l’honnêteté intellectuelle de part et d’autre, permettant de donner une fois pour toutes une réponse à la question de leur (im)possible route commune au gouvernement.

    Paul Magnette, président du PS, a (re)dressé la liste du programme que les socialistes souhaitent et sur lequel ils ont...

    Lire la suite