David Leisterh, le nouveau candidat à la présidence du MR bruxellois

David Leisterh, le nouveau candidat à la présidence du MR bruxellois
Le Soir/ Pierre-Yves Thienpont

David Leisterh, trente-cinq ans, président du CPAS de Boitsfort, se présentera comme candidat président du MR bruxellois. Le président du CPAS de Boitsfort brigue la succession de Didier Reynders.

S’il l’emporte, il entend s’entourer de cinq vice-présidents – Alexia Bertrand, Vincent De Wolf, David Weytsman, Françoise Schepmans et Gaëtan Van Goidsenhoven. À eux six, ils représentent presque la moitié du groupe au parlement régional. « on ne veut plus une régionale qui concentre le pouvoir et décide seule, on veut une vraie prise de décision commune », a déclaré David Leisterh.

L’actuel président du CPAS de Boitsfort souhaite reconquérir les entrepreneurs et les commerçants qui ont « une vraie fibre libérale » et compte déjà commencer à se préparer pour les élections de 2024.

Le chouchou de Didier Reynders a également l’ambition de retisser des liens avec d’autres formations politique et plaide pour « un libéralisme d’ouverture ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Margaux de Ré (Ecolo).

    Bruxelles: trop de femmes à la commission des droits des femmes?

  2. DF-05385

  3. Boris Dilliès se lance dans la course à la présidence de la régionale, face à David Leisterh.

    Boris Dilliès au «Soir»: «Les libéraux bruxellois n’ont plus d’identité»

La chronique
  • Négociations fédérales: le citoyen a besoin d’honnêteté intellectuelle, pas de mépris

    Le PS et la N-VA sont depuis quelques jours en réunion ininterrompue. Les frères ennemis ne se quitteraient plus et on est en droit d’espérer que cette fois c’est la bonne et qu’après huit mois, on aura droit à de l’honnêteté intellectuelle de part et d’autre, permettant de donner une fois pour toutes une réponse à la question de leur (im)possible route commune au gouvernement.

    Paul Magnette, président du PS, a (re)dressé la liste du programme que les socialistes souhaitent et sur lequel ils ont...

    Lire la suite