NBA: Antetokoumpo inscrit 37 points en 21 minutes avec les Bucks (vidéos)

Avec 37 points à lui seul face aux Knicks (128-102), Giannis Antetokounmpo a une fois de plus porté Bucks vers les sommets, permettant à Milwaukee de conforter son rang de leader de la NBA cette saison. Avec ce quatrième succès consécutif, les Bucks comptent 36 victoires pour 6 défaites. Et c’est la 13e fois que les Bucks l’emportent avec plus de 20 points d’écart.

En seulement 21 minutes sur le parquet, Antetokoumpo, MVP de la saison passée, a également capté 9 rebonds et donné 4 passes décisives, avec un 12/17 aux tirs et 10/12 aux lancers francs. « Je me concentre juste à faire ma part du boulot, d’être agressif, de produire du jeu », a sobrement commenté le géant Grec.

Les Jazz en trombe

À l’Ouest, les Jazz continuent de faire sa place parmi les gros bras avec un 15e succès en 16 rencontres depuis début décembre. Ce 10e succès consécutif (118-107) sur le parquet de Brooklyn place la franchise de l’Utah au 2e rang (28v-12d) de la conférence derrière les Los Angeles Lakers, à la lutte avec Denver, les LA Clippers et Houston.

L’Australien Joe Inglis a battu son record personnel de points (27), tandis que Donovan Mitchell (25 pts) et le pivot français Rudy Gobert (22 pts, 18 rebonds) ont rondement contribué à ce succès des Jazz.

Kyrie Irving, qui jouait son deuxième match après deux mois d’absence (épaule), a été avec 32 points le meilleur marqueur de la rencontre mais n’a pu empêcher les Nets de concéder leur 18e défaite de la saison.

Les Clippers ont suivi le rythme imposé par les Jazz grâce à Kawhi Leonard en ébullition (43 points en moins de 29 minutes), pour dominer Cleveland (128-103) et glaner une 28e victoire (13 défaites).

Des Grizzlies affamés

Les Grizzlies de Memphis ont signé la perf de la soirée en dominant les Houston Rockets (121-110), leur sixième victoire consécutive.

Le meneur de jeu recrue Ja Morant a marqué 26 points (8 passes) permettant aux Grizzlies de résister aux 41 points de la star des Rockets, James Harden, orphelin de l’autre étoile du Texas, Russell Westbrook, au repos.

« J’avais juste faim, mec. On avait besoin de cette victoire », a lâché Morant.

Un Warriors de plus sur le flanc

Dwight Powell (21 pts) et Luka Doncic (20 pts) ont mené les Mavericks Dallas à une larger victoire (124-97) contre des Warriors qui enregistrent leur neuvième défaite de rang.

Largué en queue de conférence (9v-33d), Golden State a de plus perdu son arrière Jacob Evans, victime d’un involontaire coup de coude.

Allongé plusieurs minutes au sol, Evans a été transporté à l’hôpital pour subir des examens. Un blessé de plus à l’infirmerie des Warriors, déjà contraints de se passer des vedettes Klay Thompson et Stephen Curry.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • ©News

    Par S.Dr.

    Basket

    La Coupe de Belgique au cœur des ambitions carolos

  • ©News

    Par Jonas Bernard

    NBA

    Le sport US en vacances en Europe, avant de s’y installer?

  • Le quadragénaire aimerait vraiment rester dans le coaching.

    Par Stéphane Druart

    Euromillions League

    Basket: Serge Crevecoeur jette l’éponge, avant le Brussels?

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Sur la chaussée de Haecht, épicentre de la communauté belgo-turque de Bruxelles, on affiche aux les couleurs du drapeau.

    Saint-Josse: en «petite Anatolie», la déloyauté à Ankara reste un risque à prendre

  2. Le port du masque est désormais obligatoire pour chaque activité extérieure - ici, un vendeur de poissons et de tortues à Wuhan.

    Coronavirus: «On doit être vigilants, mais pas inquiets»

  3. «
Entre les peshmergas (photo) et l’armée irakienne, l’Etat islamique. Qui est en train de se réorganiser.
»

    Tels des ours sauvages dans les tanières de l’Etat islamique en Irak

La chronique
  • Pourquoi {une tête}, mais {un tête-à-tête}?

    Il est des questions de langue que des francophones natifs ne se posent guère, mais sur lesquelles des apprenants buttent. Dont celle-ci qui, je l’avoue, ne m’était jamais venue à l’esprit : pourquoi le composé tête-à-tête est-il un nom masculin, alors que tête est du genre féminin ? La pertinence de ce rapprochement saute aux yeux, mais est-ce une bonne manière d’aborder le problème ? Comment se détermine le genre des composés ? Vaste question, à traiter sans trop de prise de tête.

    Un bracelet-montre, mais une montre-bracelet

    Comme le précise Le bon usage (2026, § 178), une distinction est à faire entre deux types de composés. Il y a ceux dont le noyau est interne au composé lui-même : oiseau-mouche, un oiseau (noyau) qui, par sa taille, évoque une mouche ; voiture-bélier, une voiture (noyau) utilisée comme bélier ; wagon-restaurant, un wagon (noyau) aménagé pour servir de restaurant. La relation entre les...

    Lire la suite

  • Affaire Nethys: parole de consultant, parole d’évangile?

    Quand je serai grand, je ferai consultant » : c’est le tweet d’un de nos confrères de l’Echo, qui publiait ce vendredi les sommes versées par Nethys à McKinsey ces cinq dernières années. C’est la nouvelle présidente d’Enodia, actionnaire de Nethys, la socialiste Julie Fernandez Fernandez, qui révélait les vingt millions d’euros payés au consultant entre 2014 et 2019. Un chiffre qui n’est pas définitif puisque McKinsey est à l’œuvre depuis bien plus longtemps aux côtés des ex-dirigeants liégeois. La présidente...

    Lire la suite