Accueil Léna

Harry et Meghan: «La maison Windsor est devenue toxique et machiavélique»

Le journaliste de télé britannique Tom Bradby connaît le prince Harry et Meghan Markle mieux que personne. Selon lui, ils sont les victimes de la maison. Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Alors que la semaine dernière, les deux tourtereaux ont annoncé leur décision de se mettre en retrait de la famille royale britannique, la crise autour du prince Harry a maintenant atteint une ampleur comparable au drame qu’a connu Diana au milieu des années 90. Les parallèles entre le jeune homme de 35 ans et sa mère, décédée en 1997 dans un accident de voiture survenu dans un tunnel parisien – sa limousine était traquée par des paparazzis –, sont inévitables.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Neo Con, dimanche 19 janvier 2020, 12:13

    C'est plutôt cette meuf qui est toxique.

  • Posté par Biot Philippe, samedi 18 janvier 2020, 20:46

    Dur, dur, d'être Prince ou Princesse….sans espoir de régner un jour.

  • Posté par Georges Robert, jeudi 16 janvier 2020, 12:24

    N'existe-il pas des sujets plus intéressants que la saga Dallas de la famille royale anglaise ???? C'est tous les jours qu'on nous ressert le couvert...

  • Posté par Monsieur Alain, dimanche 19 janvier 2020, 9:32

    Bien au contraire, l'évolution des symboles d'une société rythment, eux-aussi, l'évolution de la dite société. Et aussi : à l'heure ou le Royaume-Uni entend se replier sur le Commonwealth, ce qui met en danger ce Commonwealth met aussi en danger la reconversion du Royaume-Uni.

  • Posté par Gabriel Jacqueline, jeudi 16 janvier 2020, 22:19

    Très malsain en effet. Il vaudrait mieux s'occuper des sans--abris chez nous et des moins nantis qui, eux, sont vraiment dans le besoin.

Plus de commentaires

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs