Accueil Monde

L’étonnante renaissance des gentlemen’s clubs anglais

Ces dinosaures de la bonne société d’antan se portent bien. Certains n’ont pas modifié d’un iota leur règlement (souvent sexiste). D’autres s’adaptent au point de devenir hyper branchés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

On les croyait condamnés, les célèbres gentlemen’s clubs londoniens, sous le coup conjugué de la crise économique et des bouleversements économiques et sociaux d’une capitale devenue l’ombilic du monde. Or, aujourd’hui, ces dinosaures de la société de classes d’antan et de son immense stratification renaissent. Eblouissants et revigorés !

Le Garrick Club en est la meilleure preuve. Les riches tapis qui étouffent les bruits, la salle à manger aux portes matelassées, les portraits d’éminents membres, les fauteuils profonds et fatigués du fumoir et le funeste claret offrent des apparences immuables de l’Angleterre traditionnelle face aux flux et reflux de l’Histoire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs