2019 a été la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée

2019 a été la deuxième année la plus chaude jamais enregistrée
Photo News

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a indiqué dans un communiqué que 2019 a été la deuxième année la plus chaude dans le monde, après 2016. Et 2020 ne s’annonce pas sous de meilleurs auspices.

« Malheureusement, nous nous attendons à voir beaucoup de phénomènes météorologiques extrêmes en 2020 et dans les décennies à venir, alimentés par des niveaux records de gaz à effet de serre qui retiennent la chaleur dans l’atmosphère », a souligné le secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas.

« L’année 2020 a commencé là où 2019 s’est arrêtée – avec des événements météorologiques et climatiques à fort impact », comme en Australie, qui « a connu en 2019 son année la plus chaude et la plus sèche jamais enregistrée », a-t-il ajouté.

Cette chaleur record « a préparé le terrain aux immenses feux de brousse qui ont été si dévastateurs » pour l’immense île continent, a-t-il expliqué.

Globalement, les températures moyennes de ces cinq et dix dernières années ont été les plus élevées jamais enregistrées.

Depuis les années 1980, chaque décennie a été plus chaude que la précédente, selon l’OMM, qui s’attend à ce que la tendance se poursuive.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Margaux de Ré (Ecolo).

    Bruxelles: trop de femmes à la commission des droits des femmes?

  2. DF-05385

  3. Boris Dilliès se lance dans la course à la présidence de la régionale, face à David Leisterh.

    Boris Dilliès au «Soir»: «Les libéraux bruxellois n’ont plus d’identité»

La chronique
  • Négociations fédérales: le citoyen a besoin d’honnêteté intellectuelle, pas de mépris

    Le PS et la N-VA sont depuis quelques jours en réunion ininterrompue. Les frères ennemis ne se quitteraient plus et on est en droit d’espérer que cette fois c’est la bonne et qu’après huit mois, on aura droit à de l’honnêteté intellectuelle de part et d’autre, permettant de donner une fois pour toutes une réponse à la question de leur (im)possible route commune au gouvernement.

    Paul Magnette, président du PS, a (re)dressé la liste du programme que les socialistes souhaitent et sur lequel ils ont...

    Lire la suite