Huit maternités doivent fermer en Wallonie

belgaimage-85120915-full (1)
Belga

Dix-sept petites maternités sur les 104 que compte la Belgique pourraient être fermées, estime le Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE) dans un rapport publié jeudi. Pour arriver à une telle conclusion, le centre de recherches s’est basé sur trois critères principaux: l’efficience de ces structures hospitalières, la qualité des soins et l’accessibilité.

Aujourd’hui, les maternités sont légalement tenues d’effectuer au moins 400 accouchements par an. Mais le KCE est favorable à un rehaussement de la norme minimale à 557, afin que chaque maternité soit «suffisamment efficiente», sans toutefois compromettre la qualité des soins, ni la sécurité. Or, sur les 104 maternités que compte la Belgique (59 en Flandre, 34 en Wallonie et 11 à Bruxelles), 21 n’atteignent pas le nombre de 557 accouchements annuellement.

La décision de fermer une maternité ne peut toutefois se prendre sur le seul critère de l’efficience, l’accessibilité étant un autre élément très important à prendre en considération, explique le KCE. Ainsi, chaque femme (âgée de 15 à 49 ans) de notre pays doit pouvoir rejoindre une maternité en voiture dans un délai de 30 minutes. «Dans la situation actuelle, 80% des femmes disposent d’au moins huit maternités à moins d’une demi-heure de route de leur domicile. Pour moins de 2%, il n’y en a qu’une seule», note le KCE.

Parmi les maternités qui pourraient être amenées à disparaître, huit se trouvent en Wallonie (quatre en province de Hainaut, une à Namur et trois en province de Liège) et neuf en Flandre.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous