Accueil Sports Tennis Grands Chelems

«Ils sont un peu égoïstes»: un joueur tacle Rafael Nadal et Roger Federer à l’Open d’Australie puis s’excuse

Les qualifications de l’Open d’Australie se déroulent actuellement dans un climat très particulier, avec notamment les incendies qui ravagent le pays.

Temps de lecture: 2 min

Le feu et les incendies ravagent l’Australie depuis de nombreuses semaines. De quoi avoir des craintes pour l’Open de tennis, qui se déroule à Melbourne, en raison des fumées qui se dégagent dans le ciel. Si la situation est des plus chaotiques pour l’heure, le Grand Chelem devrait néanmoins bel et bien se dérouler. Avec quelques aménagements pour les meilleurs joueurs du monde (report de matches ou courts recouverts).

La conjoncture n’a pas manqué de faire réagir en Australie, notamment du côté des joueurs. Dernièrement, c’est le Canadien Brayden Schnur (ATP 103) qui a effectué une sortie médiatique très particulière. « Vous sentez que votre gorge est extrêmement sèche. Ce n’est pas du tout normal, sans parler des joueurs qui ont de l’asthme et qui sont très désavantagés désormais », a-t-il indiqué.

« Ils ne pensent qu’à leur carrière »

Avant d’aller plus loin dans son analyse, en ciblant les vedettes du circuit, qui n’ont jusqu’ici pas communiqué quant au maintien des matches. « La contestation doit venir d’en haut. Roger Federer et Rafa Nadal sont un petit peu égoïstes, ils ne pensent qu’à eux et à leur carrière. Parce qu’ils sont proches de la fin, ils pensent à leur trace dans l’histoire, mais pas au sport lui-même. Ils doivent monter au créneau. »

Des propos qui n’ont pas manqué de faire le buzz sur la toile et dans le microcosme du tennis. Brayden Schnur, ayant rajouté une couche à cette polémique, n’a pas tardé de faire marche arrière quelques heures plus tard. Et il a présenté ses excuses aux deux stars concernées. « Ce sont deux joueurs envers qui je voue un énorme respect. Leur contribution au tennis a été remarquable et je suis reconnaissant de tout ce qu’ils ont fait. « Égoïste » était un mauvais de choix de mot et je le regrette. J’essayais plutôt d’expliquer que nous avons besoin de leaders comme eux pour entretenir une discussion continue entre joueurs et nous unifier. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir