Revivez les cinq moments les plus beaux de la carrière de Steve Darcis (vidéos)

Steve Darcis
Steve Darcis - Photonews

C’est avec la mort dans l’âme que Steve Darcis est contraint de mettre un terme à sa carrière à 35 ans. Battu par le Français Elliot Benchetrit au premier tour des qualifications de l’Australian Open, le Liégeois a dit ‘stop’. Les douleurs et les blessures étaient devenues insupportables pour le ‘Shark’ qui peut désormais prendre du recul sur une carrière qui aura marqué les fans de tennis belges. Voici ses exploits les plus marquants.

‘Monsieur Coupe Davis’ envoie la Belgique en finale en 2015

Habitué à se surpasser lorsqu’il dispute la Coupe Davis, Steve Darcis a l’occasion d’entrer dans l’histoire en 2015 lors d’une demi-finale face à l’Argentine. Et il ne s’en privera pas. Vainqueur au courage en trois sets 6-4, 2-6, 7-5 et 7-6 (7/3) face à l’Argentin Federico Delbonis, il inscrit le point décisif qui permet à la Belgique d’atteindre la première finale de Coupe Davis de son histoire. Diminué par une blessure avant la finale, il ne sera utilisé que dans le double lors de la finale perdue 3-1 face à la Grande-Bretagne.

La Coupe Davis 2017, une campagne mémorable

En huitièmes de finale de l’édition 2017, la Belgique doit se frotter à l’Allemagne et en l’absence de David Goffin, les Belges ne partent pas favoris. C’est donc Steve Darcis qui doit porter les espoirs noir-jaune-rouges. Il répondra évidemment présent. D’abord en bataillant pendant 4h de jeu pour terrasser Philipp Kohlschreiber au bout du suspense. Ensuite avec un superbe exploit : un succès en 4 sets (2-6, 6-4, 6-4, 7-6 (10/8) contre Alexander Zverev pour finalement permettre à la Belgique de s’imposer 4-1.

Également décisif en quart de finale face à l’Italie, il s’illustre une nouvelle fois lors de la demi-finale qui oppose la Belgique à l’Australie. Battu par Nick Kyrgios après l’avoir contraint à jouer cinq sets, il ne tremble pas face à Jordan Thompson pour offrir un nouveau point décisif à la Belgique, qualifiée pour la 2e finale de son histoire.

Cette fois-là encore, l’équipe belge s’inclinera en finale (3-2 contre la France).

Deux titres ATP au palmarès

Durant sa carrière, Steve Darcis est rarement parvenu à concrétiser mais a tout de même accroché deux titres ATP à son palmarès.

Son premier succès majeur remonte à 2007 à Amersfoort aux Pays-Bas sur terre battue. Intraitable, il enchaîne les victoires avant de dominer l’Autrichien Werner Eschauer 6-1, 7-6 en finale à 23 ans.

Moins d’un an plus tard, le Liégeois engrange déjà son deuxième titre lors du tournoi sur surface dure de Memphis. Cette fois-ci, Darcis (ATP 81) se paie le Suédois Robin Söderling (finaliste de Roland Garros 1 an plus tard) en finale avec une victoire en deux sets.

Il brille sous la flamme olympique

S’il ne parvient plus à gagner de titre, Darcis se montre capable de plusieurs coups d’éclat. Ainsi, il attire l’attention sur lui lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012.

Son entrée en lice est magique. Avec un double 6-4, il renvoie à la maison le 7e joueur mondial Tomas Berdych, finaliste à Wimbledon un an plus tôt.

Qualifié pour le deuxième tour, il s’offre le Colombien Santiago Giraldo en trois sets 6-7 (4/7), 6-4 et 6-4 au bout de 2h30 de duel. Son beau parcours s’arrêtera finalement en 1/8es de finale contre l’Espagnol Nicolas Almagro (7-5, 6-3).

Victoire contre Nadal à Wimbledon : le plus beau succès de sa carrière

Le 24 juin 2013 restera à jamais une date gravée dans les mémoires des fans de tennis belges. Ce jour-là, Steve Darcis est opposé à Rafael Nadal au premier tour de Wimbledon. Cinquième mondial et déjà vainqueur de douze tournois du Grand Chelem dans sa carrière, l’Espagnol est clairement favori malgré ses douleurs au genou.

Audacieux, Darcis (ATP 135) saisit sa chance parfaitement. Vainqueur du premier set au tie-break 7-6 (7/4), il poursuit son boulot avec la même intensité lors du deuxième set qu’il remporte encore au tie-break 7-6 (10/8). Il terminera finalement le travail dès le 3e set (6-4) en s’offrant une victoire mémorable en 2h55 de match pour infliger à Nadal la première défaite de sa carrière au 1er tour d’un tournoi du Grand Chelem.

Au grand dam des supporters belges, Darcis ne pourra pas participer au deuxième tour en raison d’une blessure à l’épaule. Un forfait qui n’entachera pas la portée de son exploit au tour précédent.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Le Central de Roland-Garros ne sera ni vide, ni plein... @News

    Par Yves Simon

    Grands Chelems

    Roland-Garros sortira sa jauge

  • Les organisateurs devront encore attendre pour étrenner le toit au-dessus du Central...

    Par Yves Simon

    Grands Chelems

    Coronavirus: vers un Roland-Garros de pacotille

  • Presse Sports

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Léo Borg chez Rafael Nadal pour perpétuer la légende du tennis

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous