Accueil Culture Livres

Le rêve éternel d’un autre monde

Comment l’humanité jugera-t-elle les années 2020 et leur déni des enjeux climatiques ? « Soon » n’est pas tendre avec nos aveuglements.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 4 min

Victime d’une intoxication par la consommation, le monde s’est effondré en 2050. La population a été divisée par dix. De 9 milliards d’individus, l’humanité a été réduite à 800 millions d’âmes par les épidémies et la chute vertigineuse du taux de fécondité. Les gouvernements s’étaient bien coalisés pour évacuer les déchets nucléaires dans le cosmos mais la mesure n’a en rien permis de résoudre le réchauffement climatique. Le XXIe siècle a définitivement gâché la Terre et ses ressources. Puis les ouragans et les typhons ont fini de dévaster le peu qui avait échappé à l’appétit des hommes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs