Polémique autour du onze de l’année de l’UEFA: le dispositif aurait été bouleversé afin d’intégrer Cristiano Ronaldo

PHOTO NEWS
PHOTO NEWS

Ce mercredi, Kevin De Bruyne a eu l’heureuse surprise de se retrouver dans le onze de l’année 2019 dévoilé par l’UEFA. Mais sa présence n’est pas l’élément qui a fait le plus parler. En effet, la présence de Cristiano Ronaldo, comme quatrième attaquant, suscite la polémique.

D’après, le Daily Mail, le quotidien britannique, l’UEFA aurait décidé, au dernier moment, de changer le dispositif de l’équipe-type pour y inclure Cristiano Ronaldo, le joueur de la Juventus. Quatrième au nombre de votes concernant les attaquants (derrière Messi, Mané et Lewandowski), le Portugais n’aurait pas dû figurer dans ce onze.

Kanté mis de côté

Sauf que l’UEFA est intervenue, décidant de retirer un milieu de terrain. Ce joueur de l’entrejeu aurait été N’Golo Kant2 (Chelsea). Une attitude qui n’a pas manqué de susciter de nombreuses interrogations. Mais, l’instance européenne n’a pas tardé avant d’expliquer son choix. « La formation de l’équipe de l’année a été choisie pour refléter les votes des supporters en parallèle avec les réalisations des joueurs en compétitions de l’UEFA. En conséquence, il y a cinq vainqueurs de la Ligue des champions et quatre finalistes de l’UEFA Nations League. La formation change régulièrement et cette année ne fait pas exception. »

L’Equipe de l’année  : Alisson Becker (Bré/Liverpool), Trent Alexander-Arnold (Ang/Liverpool), Andrew Robertson (Ang/Liverpool), Virgil van Dijk (P-B/Liverpool), Matthijs de Ligt (P-B/Ajax/Juventus) Kevin De Bruyne (Manchester City), Frenkie de Jong (P-B/Ajax/FC Barcelone), Lionel Messi (Arg/FC Barcelone), Cristiano Ronaldo (Por/Juventus), Robert Lewandowski (Pol/Bayern), Sadio Mané (Sen/Liverpool).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous