Le ministre canadien des Affaires étrangères au sujet du Boeing abattu en Iran: «Le monde attend des réponses»

Le ministre canadien des Affaires étrangères au sujet du Boeing abattu en Iran: «Le monde attend des réponses»
Reuters

La communauté internationale « attend des réponses » sur le crash du Boeing abattu par erreur par l’Iran, a averti jeudi le chef de la diplomatie canadienne après une réunion des pays touchés qui ont demandé à Téhéran d’indemniser les familles des victimes et de juger les responsables.

« Les familles veulent des réponses, la communauté internationale veut des réponses. Le monde attend des réponses et nous ne relâcherons pas nos efforts tant que nous ne les aurons pas », a déclaré à la presse François-Philippe Champagne après une réunion à Londres avec ses homologues du Royaume-Uni, d’Ukraine, de Suède et d’Afghanistan, pays dont des ressortissants sont morts.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous