Accueil Monde Amériques

Du Japon à l’Argentine, ça bouge pour l’égalité des genres

Un congé de paternité pour un ministre, une formation en égalité des genres pour un président : chaque geste compte pour faire avancer le respect des droits des femmes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Qui a dit qu’il n’y a jamais de bonnes nouvelles ? Sur le front de l’égalité des genres, deux responsables politiques de pays très différents viennent de poser des gestes importants. Commençons par le ministre japonais de l’Environnement : Shinjiro Koizumi, 38 ans, vient d’innover en annonçant qu’il prendrait un congé de paternité après la prochaine naissance de son premier enfant. Du jamais vu dans ce pays où le stakhanovisme est la règle ! Ce fils d’un ancien Premier ministre consacrera deux semaines à sa famille, étalant ces jours sur trois mois via des horaires raccourcis, et en travaillant parfois depuis son domicile.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs