Dix euros par jour chez KPMG pour convaincre les travailleurs d’abandonner leur voiture de société

belgaimage-136908579-full
Belga

La société de consultance KPMG doublera la prime quotidienne qu’elle propose à ses travailleurs lorsque ceux-ci décident de délaisser leur voiture de société au profit des transports en commun pour se rendre sur leur lieu de travail. Dix euros par jour leur seront proposés à partir du 1er février, rapportent vendredi La Libre Belgique et De Standaard.

Depuis 2018, chaque salarié de l’entreprise qui a mis en place un plan de mobilité, a la possibilité de recevoir une prime de cinq euros par jour.

Selon KPMG, la mesure a permis de réduire les émissions de CO2 de 158 tonnes en 2018 (-4,4%) et de 245 tonnes en 2019 (-6,8%). Rien que sur l’année 2019, on parle de 2,3 millions de kilomètres qui auraient été effectués par des moyens de transport alternatifs.

Pour cette année, l’ambition de KPMG est de réduire de 350 tonnes les émissions annuelles de CO2 de sa flotte de véhicules de société. Le bonus sera donc doublé d’ici quelques jours.

Le salarié ne reçoit pas directement l’argent mais il s’intègre dans un budget mobilité qui permet à l’employeur de souscrire, pour le compte du travailleur, des abonnements à des solutions de mobilité.

KPMG emploie sur ses différents sites (Brussels Airport, Hasselt, Liège, Gand, Louvain-la-Neuve...) 1.450 personnes, dont 1.150 employés.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous