Accueil Monde Europe

Sous la mer Ionienne, une cité antique grecque menacée par l’homme

Pavlopetri la Mycénienne est la plus ancienne cité engloutie connue au monde se trouve à quelques mètres seulement d’une plage du Péloponnèse. Elle est aujourd’hui menacée par un projet d’interconnexion électrique entre la péninsule et la Crète, qui voit le jour à une poignée de kilomètres de là.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

C’est une petite plage de Laconie, dans le sud-est de la péninsule du Péloponnèse. La mer Ionienne y est limpide, le sable fin et les rochers immergés, couverts d’oursins. C’est à peu près tout. Aucune signalétique : rien ne laisse présager la présence d’un trésor archéologique englouti sous les vagues à quelques brasses seulement en direction du large. Quatre mètres sous les pieds des nageurs gisent pourtant les restes de Pavlopetri, la plus ancienne cité sous-marine connue au monde, selon l’archéologue britannique Nicholas Flemming. Sa seule trace visible, les pieds au sec : une soixantaine de tombes antiques creusées dans une bande rocheuse sur la plage.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs