Accueil Culture

Le Festival d’Angoulême menacé

Une quarantaine d’éditeurs de bande dessinée envisagent dans un communiqué commun le boycott pur et simple du prochain Festival international d’Angoulême.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 3 min

S auvons le festival d’Angoulême ! C’est le cri poussé par 41 éditeurs de bande dessinée du Syndicat national de l’édition (SNE) et du Syndicat des éditeurs alternatifs (SEA). Ils clament haut et fort qu’ils ne participeront pas au Festival d’Angoulême en 2017, «  si une refonte radicale n’est pas mise en œuvre dans les meilleurs délais

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs