Circus-Wanty-Gobert s’est fixé un objectif pour 2020: «Nous voulons gagner l’Europe Tour»

Jean-François Bourlart
Jean-François Bourlart - Belga

La nouvelle de la non-sélection de Circus-Wanty-Gobert pour le Tour de France 2020 a certes été acceptée mais elle a en même temps nourri une volonté de rebondir très vite. La formation managée par Jean-François Bourlart a été invitée lors des trois dernières éditions de la Grande Boucle mais, deuxième de l’Europe Tour en 2019, elle ne le sera pas cette année. « Nous avons eu la chance d’être invités les trois dernières années, d’avoir bataillé pendant 63 jours sur les routes du Tour, d’avoir pu améliorer notre équipe, notre fonctionnement et d’avoir consolidé nos partenariats », a expliqué Jean-François Bourlart, soulignant que la 2e place, derrière Total-Direct Energie, au classement Europe Tour en 2019, que l’équipe avait remporté les trois années précédentes, a pesé lourd dans la balance pour le Tour de France.

L’objectif est donc fixé. « Le grand objectif est de gagner l’Europe Tour », a souligné Hilaire Van der Schueren, directeur sportif. Avec son classement de 2019, l’équipe peut toutefois participer à toutes les courses d’un jour du World Tour.

La formation, forte de 26 coureurs en 2020, s’est renforcée, tant au niveau du staff que dans les rangs des coureurs. Les nouveaux noms sont les Néerlandais Maurits Lammertink, Boy van Poppel, Danny van Poppel et le cyclocrossman Corné Van Kessel, l’Italien Simone Petilli, le Français Jérémy Bellicaud, les Belges Jasper De Plus, Quinten Hermans, Jan Bakelants et l’Australien Alexander Evans.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous