Euro Hockey Indoor: nouvelle désillusion pour les Red Lions face aux Pays-Bas

EHF/Frank Uijlenbroek
EHF/Frank Uijlenbroek

Mais pour cela, l’équipe d’Alex De Chaffoy allait devoir montrer de toutes autres intentions face aux Néerlandais. Toutefois, comme lors de leur 1ere rencontre, il ne fallait que 50 secondes à Jochem Bakker pour trouver le chemin des filets et mettre déjà les Red Lions sous pression. A la 8e minute, les Pays-Bas, qui dominaient les échanges, doublaient leur avance via Boris Burkhard. Heureusement, 10 secondes plus tard, Philippe Simar gardait les Belges dans la partie en inscrivant son premier but du tournoi. C’est ensuite Jérôme Truyens qui remettait les 2 équipes à égalité avant la fin du premier quart-temps.

Les Lions étaient bien plus agressifs et concentrés sur leur sujet mais ils encaissaient toutefois un 3e but sur un penalty converti par le capitaine Nicki Leys. La pression adverse était au plus fort et les p.c. se multipliaient mais Jeremy Gucassoff et sa défense tenaient bon. La Belgique obtenait enfin un 1er penalty mais l’envoi de Tom Degroote était stoppé par un défenseur suite à un réflexe exceptionnel, à même la ligne. Mais l’attaquant du Léopold était plutôt heureux à la 19e minute lorsqu’il s’offrait un slalom victorieux dans le cercle néerlandais (3-3).

Le début de seconde période permettait aux vice-champions d’Europe en titre de gagner encore en confiance et de se montrer plus dangereux. Mais malgré 2 possibilités, ni Achille De Chaffoy, ni Gaëtan Dykmans, ni Philippe Simar ne parvenaient à donner enfin l’avantage à leurs couleurs dans ce derby des plats pays. Et comme bien souvent quand une équipe ne réussit pas à concrétiser son avantage au marquoir, c’est son adversaire qui en profite. Boris Burkhardt se montrait plus adroit devant le but et remettait les Pays-Bas au commandement (27e).

Il fallait donc tout donner lors des 10 dernières minutes pour prendre le dessus sur les Néerlandais qui étaient clairement prenables. Pilou Maraite était le premier à se mettre en évidence mais sa tentative était repoussée par Philip van Leeuwen. Mais c’était la douche froide à la 34e minute lorsque Boris Burkhardt puis Nicki Leys faisaient passe le score à 3-6, à chaque fois sur penalty. Les derniers espoirs de podium s’envolaient définitivement pour les protégés d’Alex De Chaffoy même si Philippe Simar inscrivait le 4e but belge à 2 minutes du coup de sifflet final. Mais c’est bien Max Sweering qui fixait le score final à 4-7 (39e).

« La déception est très importante car cette équipe néerlandaise était réellement à notre portée », regrettait Tom Degroote au coup de sifflet final. « La première période était assez équilibrée et puis nous avons eu les cartes en main pour prendre le dessus sur notre adversaire. Mais nous avons loupé de grosses occasions et nous avons encaissé des buts évitables. Nous méritions mieux après avoir bien réagi suite à la désillusion de ce matin face aux Allemands. Maintenant, il faudra obligatoirement enchainer 2 victoires, demain, pour redresser la tête et éviter de nous mettre en difficulté dans cette compétition. »

Ce samedi (11h30), la Belgique disputera sa dernière rencontre de poule face à la République tchèque. Celle-ci sera donc essentielle dans la lutte pour le maintien car les points compteront lors du décompte final dans le groupe C qui opposera encore au 3e et au 4e du groupe A (samedi après-midi et dimanche matin). Le nouvel objectif des indoor Red Lions est donc évidemment d’abord le maintien en 1e division européenne mais aussi, et surtout, la 5e place finale qui assurera une qualification pour la Coupe du monde 2021.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • belgaimage-169316805-full

    Par Laurent Toussaint

    Hockey sur gazon

    Hockey: la Wallonie est encore loin de la saturation

  • belgaimage-132552305-full

    Par Laurent Toussaint

    Hockey sur gazon

    Hockey sur gazon: Maxime Bergez veut transformer le coup d’arrêt en opportunité

  • @Mathieu GOLINVAUX

    Par Laurent Toussaint

    Division d'honneur

    Marc Coudron et Fabrice Rogge à cœur ouvert: «Il ne faut pas mettre les clubs et les équipes nationales en opposition»

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous