Accueil Opinions Éditos

Un Khattabi-exit qui met très mal à l’aise

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

L’ex-coprésidente écolo Zakia Khattabi ne siégera donc pas à la Cour constitutionnelle. Le « niet » intervenu à deux reprises au Sénat ce vendredi est un camouflet pour son parti, une blessure pour la femme politique et un coup porté à la Cour elle-même. Et tout cela suscite un profond malaise.

C’est du jamais-vu. Les nominations à la Cour constitutionnelle n’ont jamais provoqué de débats aussi enragés, des oppositions aussi féroces. Peu nombreux sont ceux qui pourraient citer trois noms de juges y siégeant. Alors, pourquoi tant de haine ? Le mot n’est en fait pas exagéré car c’est la personne même proposée par Ecolo, Zakia Khattabi, que des partis ont stigmatisée publiquement, humiliée pour finalement mettre sa tête sur leur billot.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par Jacques Eric, mardi 21 janvier 2020, 17:32

    A quoi cela sert-il de voter si lorsque on vote NON on crie au scandale !

  • Posté par Moreau Michel, dimanche 19 janvier 2020, 10:40

    Mme Delvaux, merci de rétablir les faits. Je partage les commentaires des dames ci-dessous : le succès (provisoire) de cette campagne de haine ne doit en rien humilier une personne comme Mme Khattabi, tout au contraire ! Et les Verts seraient vraiment très mal inspirés de se coucher devant ce dictat. Ceci dit, je crains que cet épisode ne doive induire chez tous les humains soucieux du bien commun bien plus qu'un malaise, même profond... Le pourrissement politique actuel, que les conservateurs imposent au pays tant que leur Business Plan n'est pas accepté, laisse la porte grande ouverte à la stratégie du pire que déroulent leurs amis. Tant que le PS n'aura pas accepté de concélébrer la grand-messe du Marché, ces amis (dans ou hors "cordon sanitaire" peu importe, puisque ce concept hypocrite ne profite qu'à ceux qui en manipulent les flexibles contours) testent méthodiquement les limites, affinent leurs méthodes, et s'assurent que leur scénario devienne inévitable. Au delà du malaise, il est urgent que tous (tous !) les progressistes du pays se réunissent et définissent leur alternative !

  • Posté par Monsieur Alain, samedi 18 janvier 2020, 15:03

    A force d'être clivante, elle a finit par cliver. Si aucun citoyen lambda ne peut citer le nom d'un seul "Juge" à la Cour Constitutionnelle, ça n'aura(it) certainement plus été le cas avec son arrivée. Les décisions de cette "Cour" auraient ainsi eu un nouvel écho au sein de la population et pas nécessairement dans le sens d'une reconnaissance de légitimité et de neutralité. Partie remise donc. Au fait, pourquoi Ecolo n'en n'a pas voulu non plus comme Ministre ???

  • Posté par Lambert Guy, samedi 18 janvier 2020, 16:36

    ...parce qu'elle n'en voulait pas.

  • Posté par Lambert Guy, samedi 18 janvier 2020, 14:24

    J'ai relevé quelques adjectifs écrits par de slecteurs dans ce forum depuis hier à propos de Mme Khattabi. A les lire, cette dame, c'est le diable: "incompétente ...AUCUNE compétence ...trop jeune (elle a 44 ans) ...dangereuse ...internationaliste(?) ...fasciste (via Ecolo) ...veut générer une guerre civile mondiale ...trop engagée(?) ...qualités et opinions non appropriées pour cette fonction ...pas le diplôme requis(alors que cela ne fait pas partie du profil de poste) ...aucune compétence juridique ...médiocre ...veut sa part du magot (via Ecolo)"

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs