Accueil Société Régions Liège

Rita Henkinet a avoué les assassinats de ses enfants handicapés

L’accusée a longuement détaillé les motivations de ses actes criminels.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Rita Henkinet a réaffirmé mardi lors de son interrogatoire devant la cour d’assises de Liège qu’elle n’avait pas reçu le soutien adéquat des institutions spécialisées dans l’aide à apporter à ses enfants handicapés. Ce défaut d’encadrement serait à l’origine de son désespoir et de sa décision de supprimer ses enfants. Rita Henkinet a également dit qu’elle avait souhaité mourir avec ses enfants.

Rita Henkinet a longuement détaillé les différentes étapes de sa vie avec ses enfants handicapés. Elle a évoqué des situations très douloureuses qui ont provoqué chez elle un phénomène d’usure. La présidente Catherine Urbain a tenté d’affiner les propos de l’accusée et d’obtenir des réponses plus précises sur ce qu’elle ressentait et sur les difficultés qu’elle rencontrait avec ses enfants handicapés. Rita Henkinet est alors devenue plus nerveuse et s’est dite fatiguée à ce stade de l’interrogatoire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs