Gand: le Vlaams Belang dépose plainte contre des affiches de la commune en arabe

Gand: le Vlaams Belang dépose plainte contre des affiches de la commune en arabe
Photo News

Le Vlaams Belang a déposé une plainte contre des affiches de la commune de Gand qui informent les communautés turcophone et arabophone sur la zone de basses émissions. Selon le parti, ces affiches ne respectent pas la législation linguistique, ce que conteste l’échevine Tine Heyse.

La Ville de Gand a lancé une grande campagne d’information afin d’informer l’ensemble des Gantois sur la zone de basses émissions, qui sera appliquée à partir du mois prochain. Dix affiches ont notamment été placées sur des mosquées, avec des explications en néerlandais, en turc et en arabe.

Il s’agit d’une campagne exceptionnelle et très ciblée, qui respecte la législation linguistique, explique le cabinet de l’échevine Tine Heyse. Mais le Vlaams Belang assure le contraire. « Les contacts des services publics (en l’occurrence la Ville de Gand) avec les citoyens et les entreprises doivent se faire dans la langue administrative de la commune ou de la ville, dans ce cas le néerlandais », souligne le chef de groupe du parti d’extême-droite Johan Deckmyn.

Sur le même sujet
Lois et règlements
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous