Les Zèbres n’ont plus su reprendre l’avance après la bourde de Nicolas Penneteau

La déception du portier du Sporting.
La déception du portier du Sporting. - Photo News

Sous les yeux de Joris Kayembe, les Carolos avaient idéalement lancé leur année 2020. Parfaitement servi par Ali Gholizadeh et malgré une première reprise totalement manquée, Mamadou Fall faisait en effet 0-1 dès la 5e minute. À nouveau disposés dans le 4-2-3-1 qui a fait ses preuves très régulièrement lors du premier tour, on pensait alors les Zèbres en route vers un premier succès tranquille en 2020. C’était toutefois sans compter sur une énorme erreur de Nicolas Penneteau.

Un dégagement loupé

Après un coup franc anodin de Danijel Milicevic, le portier sambrien s’est totalement loupé sur son dégagement. En voulant reprendre le ballon en drop, il l’a directement envoyé sur Knowledge Musona. Le Zimbabwéen, officiellement prêté par Anderlecht depuis ce vendredi, n’a pas manqué de profiter de l’offrande pour égaliser et déjà fixer les chiffres à 1-1 alors qu’on ne jouait que depuis dix minutes. « Nico a sauvé tellement de points qu’on ne peut pas lui en vouloir. Chacun fait des erreurs », pointait Karim Belhocine.

Pourtant bien en jambes jusque-là, le Sporting a alors pris un coup sur la tête. Malgré cela, il s’est encore créé quelques opportunités, notamment sur une belle percée de Massimo Bruno, contré par Jens Cools (28e), puis une double opportunité sur une bicyclette d’Ali Gholizadeh (39e) et une ouverture magnifique de Ryota Morioka que Kaveh Rezaei n’a pu transformer en but suite à la belle sortie d’Ortwin De Wolf (40e).

Série d’invincibilité

Toutefois, le Sporting n’a jamais su reprendre l’avantage, sans non plus être inquiété par des joueurs locaux, tout contents d’être revenus dans le match sur une erreur adverse alors qu’ils étaient bien mal embarqués. « On a su réagir après le 1-1, malheureusement sans parvenir à marquer », poursuivait le T1 des Zèbres.

En deuxième période, ce sont les joueurs de Beñat San José qui revenaient le mieux dans la rencontre, au grand dam de Belhocine, mais Knowledge Musona (49e) puis Niels Schouterden (53e) ne parvenaient pas à porter Eupen aux commandes. La suite et la fin du match ont ensuite été maîtrisées par les Zèbres, mais sans pour autant que ceux-ci ne se montrent dangereux.

Avec ce résultat, Charleroi loupe le coche, mais poursuit sa série d’invincibilité en championnat. Il lui faudra désormais augmenter son niveau de jeu lors des prochaines rencontres pour ne pas galvauder son bon début de championnat.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Lukaku face à Bonucci, en octobre dernier à Milan.

    Par R.M.

    Italie

    Juventus - Inter Milan: un huis clos qui fait du bruit…

  • photo news

    Par Didier Schyns (avec Ph.Dw.)

    Standard

    SC Charleroi - Standard, un choc wallon pour l’honneur et le prestige

  • photo news

    Par GUILLAUME RAEDTS

    Anderlecht

    Depuis le début de saison, Anderlecht connaît des lendemains qui déchantent

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Environ un millier de personnes sont en quarantaine dans l’ouest de l’Allemagne vendredi, maintenant que le nombre de cas confirmés est passé à 53. La mesure s’applique au district de Heinsberg, très près de la frontière avec la Belgique.

    Le coronavirus bouleverse la planète

  2. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    La Bruxelles de 2050 germe aujourd’hui

  3. ELPais

    Hillary Clinton: «Les services secrets russes travaillent encore pour Trump»

La chronique
  • Allô, Alost?

    Allô, Alost ?

    Ouais, à l’eau…

    Et merci au Dieu de l’Ancien Testament d’avoir arrosé les comiques du coin ce dimanche de carnaval, on aurait dit les premières heures du Déluge. L’Ancien Testament est la Bible des Juifs. Ce qui souligne le pouvoir exorbitant de ces gens-là. La seule question que se posait Noé dimanche dernier était : qui de tous ces animaux laisser entrer dans l’Arche ? Aux dernières nouvelles, il a décidé de couler avec son rafiot.

    Dieu a fait l’homme à son image, paraît-il. Pourquoi l’homme d’Alost doit-il alors se cacher derrière des masques affreux ?

    Le nœud de cette affaire, c’est la définition de l’humour. Une quête impossible. Ce qui fait rire votre voisin et vous laisse de glace ou vous agace, est-ce de l’humour ? Bien sûr que oui car pour qui vous prenez-vous ? Pourquoi auriez-vous meilleur goût que votre voisin ?

    ...

    Lire la suite

  • Les dangereuses conséquences politiques du coronavirus

    Le coronavirus est d’abord et avant tout un défi sanitaire mondial, évidemment. Avec un questionnement scientifique et la mise en place nécessaire de mesures à la fois fortes et proportionnées pour endiguer l’épidémie. Mais la maladie, qui est installée désormais au centre de l’attention de toute la planète, est, et de plus en plus, un révélateur démocratique. Quand on voit, de Rome à Paris en passant par Pékin, comment le virus s’invite sur la scène politique et les dégâts qu’il y fait, on s’inquiète autant, si pas plus, à ce propos que...

    Lire la suite