Procédure de destitution: les avocats de Trump présentent leur ligne de défense

Procédure de destitution: les avocats de Trump présentent leur ligne de défense

Les avocats de Donald Trump ont présenté samedi leur ligne de défense avant l’ouverture du procès en destitution du président des Etats-Unis qui commence mardi, une procédure qu’ils jugent inconstitutionnelle et « dangereuse ».

> Donald Trump au sujet de son procès en destitution: «C’est une mascarade»

Dans une première « réponse » écrite à l’acte d’accusation dressé par la Chambre des représentants avec les seules voix démocrates, les avocats estiment qu’il s’agit « une dangereuse attaque contre le droit des Américains à choisir librement leur président », a dit à la presse une source proche de l’équipe de défense. « C’est une tentative effrontée et illégale de renverser les résultats de l’élection de 2016 et d’interférer avec l’élection de 2020 », a-t-elle ajouté.

Le milliardaire républicain est formellement accusé d’avoir abusé de son pouvoir en réclamant de l’Ukraine qu’elle enquête sur son adversaire politique Joe Biden, bien placé pour l’affronter lors de la présidentielle de novembre. Selon l’acte d’accusation, il a fait pression sur le président ukrainien Volodymyr Zelensky en conditionnant une invitation à la Maison Blanche et une aide militaire cruciale à Kiev à l’annonce de ces enquêtes. Ensuite, il est accusé d’avoir fait entrave à l’enquête menée par la Chambre en refusant toute coopération gouvernementale.

« Illégal »

« L’acte d’accusation est constitutionnellement irrecevable » et « ne comporte aucun crime ou violation de la loi », a affirmé la même source proche de l’équipe légale du président. Selon une autre source qui présentait également la réponse de la Maison Blanche, l’acte d’accusation « viole la Constitution » car il découle d’une enquête des démocrates « qui a privé de manière flagrante le président de ses droits ». Cette procédure d’« impeachment » risque « de porter durablement atteinte aux institutions », a-t-elle prévenu.

Dans le détail, ces sources ont fait valoir que le président Trump avait finalement rencontré son homologue ukrainien en septembre à l’ONU, et que l’aide militaire avait été débloquée -- même si, entre-temps, un lanceur d’alerte à l’intérieur de l’administration avait déclenché l’affaire. Il n’y a donc eu aucun donnant-donnant imposé à Kiev par l’ex-homme d’affaires new-yorkais, ont-elles plaidé.

Pat Cipollone, avocat de la Maison Blanche, dirigera l’équipe de défense, a annoncé vendredi la présidence. Il sera secondé par Jay Sekulow, avocat personnel de Donald Trump. Mais le camp présidentiel a également annoncé l’arrivée dans cette équipe de l’ex-procureur Kenneth Starr, acteur central de l’affaire Lewinsky et du procès en destitution de l’ancien président Bill Clinton, et du constitutionnaliste Alan Dershowitz, qui fut l’un des avocats d’O.J. Simpson.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Environ un millier de personnes sont en quarantaine dans l’ouest de l’Allemagne vendredi, maintenant que le nombre de cas confirmés est passé à 53. La mesure s’applique au district de Heinsberg, très près de la frontière avec la Belgique.

    Le coronavirus bouleverse la planète

  2. La consultation et la participation des citoyens aux projets sont nécessaires pour atteindre la neutralité carbone en 2050 selon les experts.

    La Bruxelles de 2050 germe aujourd’hui

  3. ELPais

    Hillary Clinton: «Les services secrets russes travaillent encore pour Trump»

La chronique
  • Allô, Alost?

    Allô, Alost ?

    Ouais, à l’eau…

    Et merci au Dieu de l’Ancien Testament d’avoir arrosé les comiques du coin ce dimanche de carnaval, on aurait dit les premières heures du Déluge. L’Ancien Testament est la Bible des Juifs. Ce qui souligne le pouvoir exorbitant de ces gens-là. La seule question que se posait Noé dimanche dernier était : qui de tous ces animaux laisser entrer dans l’Arche ? Aux dernières nouvelles, il a décidé de couler avec son rafiot.

    Dieu a fait l’homme à son image, paraît-il. Pourquoi l’homme d’Alost doit-il alors se cacher derrière des masques affreux ?

    Le nœud de cette affaire, c’est la définition de l’humour. Une quête impossible. Ce qui fait rire votre voisin et vous laisse de glace ou vous agace, est-ce de l’humour ? Bien sûr que oui car pour qui vous prenez-vous ? Pourquoi auriez-vous meilleur goût que votre voisin ?

    ...

    Lire la suite

  • Les dangereuses conséquences politiques du coronavirus

    Le coronavirus est d’abord et avant tout un défi sanitaire mondial, évidemment. Avec un questionnement scientifique et la mise en place nécessaire de mesures à la fois fortes et proportionnées pour endiguer l’épidémie. Mais la maladie, qui est installée désormais au centre de l’attention de toute la planète, est, et de plus en plus, un révélateur démocratique. Quand on voit, de Rome à Paris en passant par Pékin, comment le virus s’invite sur la scène politique et les dégâts qu’il y fait, on s’inquiète autant, si pas plus, à ce propos que...

    Lire la suite